J#5 : Ubud et ses traditions

En ce dernier jour passé à Ubud, nous décidons de visiter la ville en elle-même et de flâner dans les rues si chaleureuses de cette ville. Les parfums des encens qui brûlent, les trottoirs joliments pavés, les temples et les hôtels de prières dispersés un peu partout donnent ce côté unique à Ubud et rendent vraiment plaisant de s’y balader.

  • Le marché : 

Nous commençons la journée avec le marché du matin situé au centre de la ville. Chouette petit marché mais un peu sale où les envies d’acheter ne manquent pas. Mais attention, pour les sculptures de bois je déconseille, il est tellement plus agréable d’aller directement dans les petites boutiques familiales à la sortie de la ville.

    

  • Le  Pura Saraswati :

Nous continuons notre visite de la ville par le Pura Saraswati, joli temple en plein centre à côté du Café Lotus, nom donné dû aux bassins remplis de fleurs de lotus qui donnent un certain charme à ce lieu reposant.

La terrasse du café donne sur ces bassins, il doit être assez agréable de s’y poser cependant les prix flambe forcement un petit peu ^^ Nous décidons nous d’aller manger comme d’habitude dans un petit warung où nous continuons de tester les spécialités délicieuses pour 3 francs 6 sous !

Nous passerons le reste de l’après-midi à flâner dans les boutiques et à profiter de notre agréable piscine dont la déco ne peut que inviter à la relaxation… :)

Puis en fin de journée, nous partons à pied pour aller voir notre spectacle de danse traditionnel balinaise que nous avions réservé la veille.

  • Le Kecak Fire & Trance Dance :

Nous ne souhaitions pas quitter Ubud sans avoir vu un spectacle traditionnel balinais, nous avons donc choisi de voir un kecak, une danse du feu…, ça promet !! Il est possible d’acheter des billets un peu partout dans Ubud donc pas d’inquiétude. Nous, nous sommes passé par notre hôtel qui nous a fournis de précieux conseils durant tout le séjour.

Donc pour expliquer brièvement, le kecak est une danse traditionnelle balinaise qui raconte l’histoire du héro hindou Ramayana qui va sauver sa femme kidnappée par un démon. Pour ce faire… une trentaine d’homme (voir beaucoup plus suivant l’importance du spectacle) se mettent à chanter « chak-a-chak-a-chak » pendant que différents protagonistes interviennent dans le spectacle jusqu’au moment temps attendu…., celui où un homme marche sur des noix de cocos embrasées…. et là on a mal à ses petits petons pour lui !!

     

Hop un petit resto avant de rentrer, impossible ici de ne pas trouver son bonheur, ils sont tous aussi beau (bon je ne sais pas! ) les uns que les autres )

Sur cette belle journée riche en culture et patrimoine, nous nous couchons comblé et près à quitter Ubud (que nous retrouverons avec plaisir en fin de séjour) et nous nous préparons psychologiquement à la suite qui change radicalement de registre avec l’ascension du mythique volcan Kawa Ijen à Java !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s