#J13 : Le Landmanalaugar partie 2

En ce matin de notre deuxième jour au Landmanalaugar, nous sommes ravi de voir se dessiner un superbe temps car aujourd’hui nous partons randonner toute la journée. Pique nique dans le sac et carte en main, nous voilà repartis.

Aujourd’hui nous avons prévu de faire la randonnée numéro 3 qui monte le Sudurnàmur et de bifurquer avant le dernier quart de retour sur la randonnée numéro 2 qui monte le Bláhnúkur. Donc une belle randonnée nous attend !

carte-du-landmanalaugar

Le départ de la rando se trouve au même départ que la veille donc sur la route juste avant l’arrivée au camping. C’est parti pour une belle grimpette !! Une fois en haut, un superbe panorama à 360° s’offre à nous. On vois bien d’ici que le camping est vraiment juste à côté de la dernière coulée de lave Laugahraun.

DSC_0416

La balade continue en longeant le sommet de la montagne, on aperçoit déjà sur notre gauche la beauté des roches colorés typique d’ici.

DSC_0411 (1)

Mais c’est surtout la vue en contrebas sur la droite de la montagne que nous longeons qui est splendide ! Les fameuses roches multicolores du Landmanalaugar ! Comme c’est le début de saison il y a encore de nombreux névé mais c’est pas pour nous déplaire ;)

DSC_0419

DSC_0420

Une fois que nous avons traversé toute la Sudurnàmur, nous redescendons dans la vallée par la droite de la petite cascade que l’on vois sur la photo.

DSC_0446

Une fois en bas, on se retrouve dans la pleine où ruissellent de nombreux petits rus mais qui à cette saison sont assez larges et donc infranchissables en sautant ! Nous voilà donc partis dans le jeu du « je saute où? » qui consiste à longer les rus jusqu’à trouver un endroit le moins large et sauter!

Nous avons réussi brillamment jusqu’à un ru…impossible de trouver où passer…ben tampis nous voilà à déchausser nos chaussures et à traverser pieds nus dans l’eau glaciale ! Çà rajoute un peu de piment dans la balade ;)

DSC_0449

Nous avançons ainsi dans la plaine jusqu’au départ de la coulée de lave près du camping, la montagne que nous venons de grimper se révèlent sous un autre jour en la voyant sur son flanc, elle est sublime et pleine de contraste.

DSC_0460 (1)

DSC_0462

Une fois au champ de lave, nous bifurquons sur la droite afin de contourner le camping et de rejoindre le départ de notre deuxième ascension. Ici ça bouillonne et ça fume (ça faisait longtemps ^^) et une montagne tout droite sortie d’une œuvre d’art apparaît alors ! On dirait que quelqu’un à prit des sceaux de différentes couleurs et qui les a jeter les un après les autres tout en avançant sur le sommet !

DSC_0475

Bon la pose culture terminée, nous reprenons notre balade et apercevons la fameuse « montagne bleue » : le Bláhnúkur. Ce volcan de couleur gris-bleu est fascinant et contraste avec les myriades de montagnes riches en couleur alentours.

Nous voilà partis pour la grimpette encore une fois et là ce sera encore une fois sous la pluie. Nous montons avec deux autre couples avec qui nous sympathisons. Des amateurs de voyages tout comme nous alors nous voilà chacun notre tour entre deux respirations à nous faire rêver les uns les autres ;)

DSC_0476

DSC_0488 (1)

Une fois au sommet, nous pique niquons et profitons de la vue encore une fois à 360° que nous avons. D’un côté les montagnes qui s’étendent à perte de vue…

DSC_0508

De l’autre, la fameuse coulée de lave et ma montagne œuvre d’art ;)

DSC_0509

La redescente et ce qui annonce donc la fin de cette rando sublime qui doit malheureusement touchée à sa fin, s’effectue sur une partie très sableuse de couleur vert. C’est étonnant et j’en profite pour en mettre un peu dans mon sac pour la maison !

DSC_0514

Nous voilà de retour au camping, le bus est prévu pour 17h et nous sommes dans les temps. On démonte la tente, on range un peu tout et nous voilà près à partir de ce lieu enchanté. Dans le bus nous nous mettons à parler de tous ce que nous venons de voir pendant ces deux jours puis pleins de belles images dans les yeux nous nous sommes endormis jusqu’à l’arrivée à Hella !

Deux jours c’est vraiment le minimum pour découvrir ce site fabuleux. Si nous revenons en Islande (ce qui sera probablement le cas !!) nous prévoirons plus de temps pour découvrir le Landmanalaugar. De belles autres randonnées sont encore à découvrir et je crois qu’il est même possible de faire un trek de 5 jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s