La Maurienne : Les Karellis – Casse Massion

les karellis – casse massion

Durée : 3h    –    Dénivelé : 700m    –    Distance : 10km

Dernière randonnée de notre belle série en Maurienne, le sommet Casse Massion qui surplombe justement notre village petit d’Albiez-Montrond. Mais pour s’y rendre il faut d’abord contourner la chaîne montagneuse et aller dans l’autre vallée parallèle. Niveau météo…belle frustration ! Beau temps pour le départ, orages à l’arrivée sur les crêtes :/

Nous attaquons la randonnée par le village des Karellis, après une petite partie forestière, nous débouchons sur des sentiers rocailleux où les amateurs d’ardoises seront ravis !

Une mini cascade s’écoule sur ces belles et grandes plaques.

Le sentier se poursuit sur une nouvelle partie forestière. Celle-ci étant vraiment très escarpée vu d’ici.

La forêt ne ressemble pas à tous ce dont on a pu voir dans le coin, c’est la beauté des randonnées… aucunes ne se ressemblent !!

La première partie de montée en forêt est terminée, nous arrivons à ce petit refuge en même temps que les nuages.

Après une petite halte rafraîchissante, nous prenons le sentier de crête qui nous amène au fameux sommet Casse Massion.

Le sommet se dessine devant nous, mais au fur et à mesure de notre avancée, les nuages sombres de la vallée remontent et commencent à nous aveugler de notre point d’arrivée.

Nous continuons un maximum, jusqu’à ce que le tonnerre gronde au dessus de nous…étant sur une crête, nous préférons prendre nos jambes à notre cou et bifurquons sur le sentier de retour juste avant la dernière montée au sommet. Retour plutôt rapide du coup à courir entre les névés et les éboulis d’ardoises !

Plus bas, le tonnerre gronde toujours mais nous nous arrêtons de courir, nous sommes plus à l’abri maintenant dans les sous-bois. Nous passons dans des jolies passages rocailleux de nouveaux et avons droit à notre « minute escalade ».

La fin de la balade jusqu’au parking se passe en partie forestière.

Nous avons eu la chance d’apercevoir une belle marmotte dans notre descente, celle ci faisait une sieste sur le tronc pendant que certaines COURRAIS POUR LEUR VIE !! Elle a gentiment posé un peu avant de déguerpir se réfugier dans sa tanière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s