J#16 : Ubud, un dernier passage

En ce dernier jour de vacances à Ubud, nous décidons de faire nos petites emplettes que nous avions réservées pour la fin du séjour afin de ne pas alourdir notre sac à dos déjà bien pesant !

Le programme étant d’aller du côté de Tegallagang le matin en scooter nous trouver une belle statuette en bois, puis de revenir et faire les magasins de bois et de pierre le long de la route à la sortie de la ville d’Ubud et l’après-midi de balader dans la ville afin de faire les derniers achats. Bien sur … tout cela étant trèèèèèès fatiguant … nous avions prévu de finir la journée par une séance de massage dans un hôtel sublime repéré au premier passage en ville et à y être manger dans un bon restau. Bon petit programme quoi ;)


Hôtel  » Fibra Inn Bungalows  » : très beau hôtel, dispose d’un spa et d’une très belle piscine, accueil chaleureux, bon restaurant, bonne situation géographique. Jolie chambre avec clim, baignoire, eau chaude, wifi, bouteilles d’eau, terrasse pour 22 €. Petit déjeuner non compris.

.   

    


Nous voilà donc en scooter, avec une belle journée ensoleillée devant nous, la gopro dans la main pour immortaliser les derniers moment dans les rizières. Nous nous arrêtons dans les magasins que nous avions repérés près de Tegallagang, ici pas de touristes et pas de vente de gros, les sculptures sont faites par les balinais tenant la boutique, c’est ce que nous cherchions.

Nous craquons pour une petite statuette de Garuda, pas encore poncée, on préfère le bois brut. Nous négocions avec le gérant et passons un petit moment fort sympathique avec les sculpteurs dans l’atelier. C’était vraiment intéressant et nous étions contents de notre joli souvenir :)

    

Sur la route du retour, nous avons également craqué dans un magasin de bois pour un masque, un peu terrifiant, mais typique également. Bien sur, si on prend plusieurs articles, la négociation devient plus facile ! Nous avons également passer l’aprem dans les boutiques et au marché de Ubud pour nos petits souvenirs.

  • The Wibawa Spa :

En fin d’après-midi, nous avions réservé un massage balinais de 2h à notre hôtel avec 1h de massage suivi d’un gommage au yaourt et d’un bain lacté aux fleurs. Nous avions déjà testé à notre première venue le massage balinais d’1h qui avait été divin … autant dire que l’on était plus qu’impatients de se faire bichonner pendant 2h !!

Ce fut une nouvelle fois exceptionnel … les masseuses sont silencieuse et bien formées, la salle est belle et la musique relaxante avec des odeurs plus que divines … que du bonheur !

  • Restaurant Three Monkeys :

Pour notre dernier restau des vacances, nous avions choisi de manger dans un restaurant de notre guide, le Three Monkeys. Très beau restau avec une cuisine raffinée mais pas donnée. Les gérents ont fait un passage en Europe et mixent avec justesse l’Asie et l’Occident.

    DSC_0422

 

 

  • Le départ :

Après une dernière douce nuit aux chants des poules et des chiens, nous disons aurevoir à cette ville qui nous as procuré tant d’émotions, aux balinais si sympathiques envers nous, et à ce beau soleil des tropiques et partons en scooter encore plus chargé qu’à l’allé en direction de Sanur où nous attend notre taxi pour l’aéroport.


S’achève ici un magnifique voyage, le premier en Asie, et non le dernier !!  Nous rentrons emplis d’émotions, des paysages pleins les yeux, les papilles revigorées et le moral au beau fixe !! 


J#14-15 : Nusa Lembongan

Ahhhhhhhh …..

Voilà enfin nos journées farniente et balades en scooter le long des plages qui se profilent devant nous . Toujours à programmer en final trip c’est le top :)

Nous embarquons à la 1ère heure sur notre longboat réservé la veille, un peu serrés comme des sardines avec nos sacs maltraités par les employés, pour une petite traversée d’une heure. Il fait beau, on est surexcités à l’idée d’arriver.

Une fois sur terre, l’île nous parait vraiment chouette, mais avant d’aller la découvrir de long en large, il nous faut trouver un scooter et un hôtel et ça c’est pas une mince affaire et il fait hyper chaud !! Heureusement, après une bonne heure à chercher et à galérer, nous tombons sur la perle rare …


Hôtel  » Pemedal Beach Bungalow  » : magnifique hôtel, patron sympathique, emplacement très bien, juste un peu en dehors de la « ville », hôtel neuf ouvert il y a 6 mois. Très belle chambre, beau lit confortable, wifi, clim, eau chaude, belle terrasse, piscine à débordement,petit déjeuné non compris pour 22€. Une vraie pépite neuve qui nous a fait bien plaisir pour la fin des vacances !! :)

    

    


Enfin prêt à visiter l’île, nous partons manger un bout sur le plage de Mushroom Beach, pas des plus intéressante, puis nous partons tout à l’Ouest afin d’aller voir toutes ces jolies criques repérées dans notre guide. Pour y aller on passe par un joli point de vue où il est possible de voir tout le bout d’un côté de l’île.

  • Plage de Dream Beach  :

Nous baladons un peu du côté de Dream Beach, puis décidons d’aller le long du bord de mer sur la côte … il n’y a pas vraiment de chemins, on roule dans les prairies. Du coup on tombe sur pleins de petite criques très jolies et de ce côté là de l’île l’eau y est déchainée créant des énormes vagues qui se brisent sur les rochers, c’est impressionnant et très beau.

Ce qui est géniale sur cette île, c’est qu’il n’y a pas de voitures, tout le monde est en scooter sans casque, il y a des petits chemins de partout en pleine nature, donc c’est vraiment agréable de s’y balader, par contre, le fessier en prend un coup !!

  • Nusa Ceningan :

Nous décidons d’aller sur la deuxième île, Nusa Ceningan qui est reliée à la première par un petit pont de la largeur d’un scooter. A ce passage, l’eau est calme et donne un terrain parfait à la récolte des algues. Du coup ça sent un peu mauvais sur les bords de route puisque les algues sèchent au soleil ! Nous nous arrêtons un petit moment observer les balinais qui récoltent les algues.

Une fois le pont traversé, nous partons en direction de Blue Lagoon, cette fameuse crique où l’eau est d’un turquoise éclatant. Il est également possible de sauter depuis le promontoire à gauche quand la mer est plus calme ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

  • Secret Beach :

Puis suivant notre guide du routard, nous poussons l’expédition plus loin, et décidons d’aller voir la plage de Secret Beach où apparemment il y a très peu de monde dûe à son côté reculée. Il faut rouler un peu, passer par un très joli hôtel et on arrive enfin à la plage où effectivement il n’y à personne !! La plage est sublime, le sable fin blanc et en pleine nature, on s’y sens vraiment bien … et en plus de jolis oiseaux bleu turquoise nous font le plaisir de partager ce moment avec nous :)

    

Aux vues des vagues déchainées, il est difficile de se baigner et cela devenait dangereux, nous avons même failli nous faire emporter !! Nous mettons en place le plan B : l’hôtel disposant d’une piscine à débordement directement sur la plage, nous décidons de tenter le tout pour le tout !! Nous voilà partis prendre des cocas et hop on négocie la piscine :) Et c’est parti pour un sympathique moment de détente avec une  superbe vue, autant vous dire … on est en place !!

    

Nous finissons cette belle journée à visiter la côte Nord où il est possible d’observer le Mont Agung en fond. Nous repérons en même temps notre activité du lendemain matin qui sera une balade dans la mangrove !!

  • Balade dans la mangrove :

Pas grand chose à dire, cette balade a été négociée avec une femme de pêcheur un peu à l’arrache et du coup elle nous a embarqué, nous a fait balader 15 minutes et nous a ramener sans aucune explication ! Joli … mais on a vu beaucoup mieux comme balade dans la mangrove.

Joli bateau mais ce ne sera pas le notre qui sera bien plus rudimentaire … une barque !

L’après-midi, nous avons profité de notre piscine à débordement. Ahhhh … rien à faire, pas de carte, pas de guide, rien je vous dis !! On avait juste envie de se prélasser au soleil, du Jack Jonhson dans les oreilles ;)

Le soir nous sommes tranquillement rentrés sur Sanur et avons mangé de nouveau au Sanur Market (et oui, nous avions changé notre programme pour pouvoir y remanger et goûter les fameux pancake qui se soir là … n’était pas là !! Arf ! ) et sommes partis de nuit en scooter avec toutes nos affaires de vacances en direction d’Ubud chargés comme des mulets  à la balinaise ^^ C’était roch’n’roll !!

J#13 : Sanur

Nous sommes arrivés sur Sanur, un peu sur les rotules de la journée plongée et du trajet du retour. Nous ne voulions pas nous embêter à choisir un hôtel, car c’est juste une étape, et Sanur c’est la ville, ça nous plaisait bof. Nous avons donc décidé de dormir à côté de l’embarcadère pour plus de facilité le lendemain puisque la destination finale c’est Nusa Lambongan !!


Hôtel  » Ananda Beach Hotel  » : patron incompréhensible,  hôtel pas très soigné mais pratique et pas trop cher pour notre étape. Chambre rudimentaire, wifi, ventilo, draps un peu sales, petit déjeuné compris et possibilité d’acheter les tickets de bateaux pour les îles.


  • Le Sanur Market :

Nous décidons de manger le soir au Sanur Market après que notre guide de plongée nous ai fait baver durant tout le retour sur sa fameuse cuisine. C’est apparemment le meilleur endroit où manger de la cuisine de rue balinaise.

Après une bonne douche, nous regardons notre carte de la ville et situons le marché de nuit de Sanur, situé à une petite quinzaine de minutes de l’hôtel c’est parfait, une petite marche en bord de mer le long des big hôtels de luxe sans charme et nous voilà arrivés à ce marché tant attendu.

Et là, c’est juste génial, pleins de petits chariots différents, on regarde, on sens et on achète à manger où on veut, et après on s’installe sur des tables en plastique et on mange ces merveilles … notre pote avait raison … ce fut l’un des meilleurs repas de notre voyage et surement l’un des moins cher !!!

    

Ici, tout se fait minute … jus de fruits frais, fritures,  pancakes, brochettes de poulets … il y a beaucoup de choix.

Nous avions choisi de prendre deux jus de fruits frais, des fritures salés et sucrés et du poisson cuit aux braises de noix de coco. LE meilleur poisson mangé ici : le Mahi-mahi (c’est de la dorade corifène, un poisson délicieux que nous avions déjà gouté en Guadeloupe).

Pour le dessert, nous avions repéré un chariot qui faisait des gros pancakes, à essayer absolument d’après notre pote ! Malheureusement, quand nous sommes repassés devant, tout content de goûter ces fameux pancakes, …. il avait plus de pâte !! Victime de leur succès … snif.

Demain, nous partons pour les îles du Sud de Bali nous prélasser un peu car nous avons quand même bien bouger, comme toujours.

J#12 : Amed

Amed est un petit village de pêcheur, vraiment très peu touristique et quand on y arrive, le calme y est reposant !! Nous avions réfléchis à notre hôtel durant le trajet car on se doutais qu’il n’y en avait pas des masses et qu’à pied se serait compliqué. Nous nous sommes donc rendus à un des mieux notés de notre guide du routard.


Hotêl  » Bambou Bali  » : Situé dans les hauteurs du village. Chambre rudimentaire, salle de bains ouverte sur l’extérieur, ventilo, wifi, terrasse avec vue mer et chouette petit hamac pour 14 €. Le petit déjeuner n’est pas compris mais l’hôtel dispose d’un petit restaurant.


Il n’y a pas grand chose à faire à Amed à part profiter du calme du village. Nous avons décidé de passer le début de soirée sur la plage volcanique d’Amed où ici ce n’est pas du sable mais des petits cailloux tout noirs ce qui donne un certain cachet à ces lieux. En fond, le sublime volcan, le Mont Agung qui a fait des ravages lors de sa dernière éruption dans les années 60. Le coucher de soleil fut sublime et assez étrange … la photo capture ce moment où la terre bascule dans la nuit.

Nous avons eu la chance de profiter de quelques retours de pêcheurs, très connu à Amed. En effet leurs barques typiques et leurs voiles multicolores donnent un spectacle formidable quand ils rentrent au petit matin. Ne pouvant en profiter le lendemain matin, nous étions content d’en voir quelques uns passer le soir.

    

Le soir nous avons mangé dans un restaurant en bord de mer, vraiment pas transcendant et cher pour la qualité, mais il n’y avait pas beaucoup de choix dans notre rue… Le lendemain c’est une journée plongée qui nous attends !!! :)

  • Plongées à Tulamben, l’épave Usat Liberty :

Nous avions prévue cette plongée depuis fort longtemps et l’avions réservée d’avance avec le centre Atlantis avec qui nous avions plongé dans le Sud. C’est notre première plongée épave, et pas des moindres … l’Usat Liberty. Ce bombardier américain fut endommagé à la seconde guerre mondiale lors des attaques contre les japonais et il dû s’échouer sur l’île. Son démantèlement pris du temps, tellement que le volcan le pris d’avance en rentrant en éruption en 1963, le poussant dans les eaux à une centaine de mètres du bord. Il repose ainsi entre 10 et 30 mètres de profondeur permettant à tous les niveaux d’en profiter et regorge de biodiversité.

Cette plongée fut surprenante, nous avons vus de belles choses mais il y avait aussi beaucoup trop de monde ce qui gâche un peu la sérénitude et le calme qu’apporte la plongée ^^

Capture d’écran 2014-06-08 à 13.25.03   Capture d’écran 2014-06-08 à 13.26.53

Le soir nous avons profité du retour de notre centre de plongée sur Sanur pour économiser un trajet en taxi car nous partons nous prélasser sur Nusa Lambogan pour notre dernière destination !!

J#11 : Munduk « a pied »

En ce deuxième jour à la montagne nous décidons de faire une randonnée dans les différentes cultures alentours, principales activités du village. Nous cherchons un départ depuis l’hôtel.

  • Randonnée de Banyan Tree :

Suite aux généreux conseils de notre hôtel qui nous fourni la carte en prime, nous partons pour « Banyan Tree » ce qui veut dire le grand arbre. Ce qui est sympa c’est qu’on le repère sur le flan d’en face et la balade constitue en la traversée de la vallée par les cultures pour le rejoindre. On voit bien ce fameux grand arbre en haut à gauche de la photo ^^

La balade est assez sympa, toutes les autres personnes ont pris un guide (nous étions plusieurs à partir de l’hôtel pour cette rando), nous on préfère toujours faire les choses par nous même et puis vu notre niveau en anglais, on aurai eu le cerveau plus fatigué que les jambes à la fin !!

Bon faut quand même bien regarder car c’est pas de l’IGN !! C’est juste des petits desssins et des traits sur un bout de papier ;)

    

Le niveau est tranquille, des petites montées et descentes, rien de bien méchant. Elle doit durer 3h-4h en fonction du rythme qu’on prend, nous on s’arrête beaucoup pour parler aux gens et profiter des paysages car le fait de passer dans les différentes cultures c’est vraiment intéressant. Nous avons même discuté un moment avec un petit vendeur de bord de route qui nous a expliqué comment fonctionnait la récolte du clou de girofle et, toujours aussi sympa qu’ils sont les balinais, il nous a filé un petit sachet cadeau !! Ca parfume tous nos petits plats à la maison depuis et on est toujours un peu nostalgique quand on sais d’où ça vient :)

    

1ère photo : un giroflier  –  2ème photo : un caféier et enfin 3ème photo : un cacaotier et dernière photo notre sentier ^^ on l’avais deviné !

Nous profitons avec toujours autant de fascination des rizières qui comblent la vallée.

Nous sommes ainsi rentrés à notre hôtel début d’après-midi, notre taxi, déjà réservé à l’avance grâce à notre super contact à l’aller, nous attendais vers les 15h pour nous emmener vers la suite de notre périple … la côte est à Amed.

J#10 : Munduk « en scooter »

Nous voilà arrivé à Munduk, petit village perché dans les montagnes. La verdure est omniprésente, l’air un peu plus soutenable après les dures chaleurs de la mer. Nous sommes plus que content d’effectuer cette étape, où les balades, les lacs et cascades vont être à l’honneur !!  Nous réservons deux jours dans notre guesthouse trouvé plutôt facilement pour une fois !


Hôtel « Karang Sari Guesthouse and Restaurant » : très chouette hôtel à la décoration coloniale, petit restau très mignon donnant sur un jardin magnifiquement décoré et sur une belle vue sur les montagnes, location de scoot, patron balinais sympathique et pleins de bons renseignement. Chambre lit double avec moustiquaire, wifi, terrasse pour 18€. Le petit déjeuné n’est pas compris.

    

    


  • Le Lac Bratan et son temple Pura Ulun Danu Bratan :

En ce premier jour à la montagne et avec ce beau soleil qui se prononce à l’horizon, nous décidons de partir tôt afin de profiter un max de la journée et ce, bien sur, après avoir engouffré notre fétiche pancake du matin pour prendre des forces !!

Nous voilà donc partis en scooter, l’air est plus frais, les paysages très beaux, pas trop de monde sur la route… c’est vraiment le meilleur moyen pour aller balader autour de Munduk. Nous arrivons sur les coup de 8h au lac Bratan, le fameux lac où se trouve le Pura Ulun Danu Bratan, l’un des plus beaux temple de Bali. Et MERVEILLE, il fait toujours soleil et aucun touriste !! Nous avons donc eu une chance inouïe de profiter de ce havre de paix remplis de délicieuses odeurs d’encens et de se réjouir de la beauté de ce temple dressé sur le lac au milieu des montagnes.

    

Nous avons pu assister à des prières des locaux ainsi qu’à une cérémonie qui a lieu avant l’arrivée des touristes.

    

  • Les cascades :

Après avoir bien profité de ces lieux remplis de prières, les cars à touristes sont arrivés et nous avons donc décidés que c’était l’heure pour nous de dire byebye et de nous diriger vers la suite du programme, aller voir les quelques cascades environnantes. Nous nous sommes donc dirigés vers les cascades de GitGit. Le site est payant car les balinais profitent toujours du droit de passage, mais c’est sympa. Il est possible de se baigner mais avec la fraicheur nous on n’a pas tenté !!

Puis nous avons repris notre scooter afin d’aller voir une autre cascade situé à côté du village de Munduk puisque c’était la route pour aller à notre dernière destination de la journée … les bains chauds de Banjar !!

La route pour se rendre aux bains est magnifique … bon c’était pas prévu … mais nous nous sommes pommés malgré la carte !! Du coup on a finis sur un minuscule chemin où j’ai cru finir par terre des dizaines de fois à cause des trous !! Mais ça en a valu la peine car les paysages de cultures de rizières étaient vraiment somptueux.

Un balinais en scooter nous a gentiment mené jusqu’au site des bains quand il a vu que nous étions pommés (encore) !! Ils sont tous hyper adorables quand il s’agit d’indiquer le chemin, on dirait que leur vie en dépend tellement ils s’investissent ! Enfin pourtant d’habitude les cartes nous réussissent bien …

  • Les hots springs of Banjar :

Ahhhhhh … après avoir tournoyé aussi longtemps, tout sale de la longue journée en scooter (et oui le côté négatif c’est les horribles pots d’échappements qu’on se prend), nous étions bien content d’arrivés aux bains chauds de Banjar. Ca ressemble à une jolie piscine sur 2 niveaux, un chaud et l’autre encore plus chaud ! C’est de l’eau soufrée alors gare aux maillots blanc, on finis tout jaune ; ) C’est très reposant et le site est joli avec ses bordures arborées, idéale pour finir la journée.

Pour finir la journée, nous avons tenté, je dis bien tenté de trouver un petit restau où manger, mais il faut savoir que Munduk est un petit village beaucoup moins touristique que ses voisins sur la côte et donc il n’y a pas de restau !! Nous avons donc finis au petit snack de notre hôtel qui était pas mal du tout et où nous avons enfin gouté notre première Bintang !! La bière nationale !

    

Demain, on rentre un peu plus dans les entrailles de Munduk, finis le scooter, place aux gambettes, une belle petite rando nous attends.

J#8-9 : Pemuteran

Pemuteran… où comment se sentir paisible dans une petite station balnéaire au nord de l’île… Ici c’est calme, c’et joli, c’est reposant. Et après notre escapade volcanique, rien de tel que le cli cli de l’eau pour nous remettre d’aplomb pour la suite du programme … de la plongée, de la plongée et pour changer du skorkeling :)

   

Nous atterrissons donc sur la route principale, fraîchement déposés par notre sympathique bémo. Nous avions repéré dans notre guide un hôtel en bord de mer qui possède un centre de soins des tortues marines, étant très sensible à ça, nous avons foncé !


Hôtel  » Reef Seen Divers Resort » : patron qui parle français, négociations très dures, cadre idyllique, centre de plongée, centre de soins des tortues marines, position en bord de mer. Chambre avec terrasse, belle salle de bain, lit avec moustiquaire, ventilo, wifi pour 24 €. Le petit déjeuner est compris (pancake, assiette et jus de fruits frais) et se prend au petit snack situé au bord de la plage ce qui est plutôt sympa le matin.

    

    


  •  Plongées à Middle Reef et Napoleon Reef :

Nous nous levons ce matin assez surexcités car c’est une journée plongée aujourd’hui !! Nous partons avec deux balinais, notre guide et le pilote, sur un petit bateau type pirogue (à droite sur la photo) pour aller sur un spot de plongée situé en face de la plage.

Notre guide balinais est vraiment tranquille, ça change un peu des plongées où on nous stresse comme des malades avant de sauter à l’eau !! La première plongée du matin fut sur le spot de Middle Reef et la seconde de l’après-midi sur Napoleon Reef. Ca été deux très belles plongées où nous avons vu beaucoup de belles choses !! Notamment nos copains les poissons-clown qui sont vraiment mignons à regarder se battre pour leurs anémones !

Capture d’écran 2014-06-06 à 22.14.20   Capture d’écran 2014-06-02 à 21.28.40

Capture d’écran 2014-06-08 à 13.30.02   Capture d’écran 2014-06-29 à 20.31.58

  • Snorkeling dans la réserve de Menjangan :

Le deuxième jour fut consacré à une sortie snorkeling sur la réserve de Menjangan, site protégé. Nous y allons par bateau, une bonne heure de traversée (sur un vrai bateau cette fois-ci), le repas du midi est compris et le prêt du matériel de snork également si on est pas équipé. Le bateau nous attend et nous dépose sur différents spots tout au long de la journée donc c’est assez pratique. Ca été l’une de nos plus belles sorties en masque et tuba car le site est fabuleux !! Du corail et des poissons de partout et surtout un magnifique tombant où chacun peut descendre comme il le souhaite. En fond … le bleu splendide de l’océan vers l’infini …

 Capture d’écran 2014-06-02 à 18.44.14   Capture d’écran 2014-06-02 à 18.55.05

  • Côté restau : 

On les aimes bien dans l’eau, mais on les aimes bien aussi dans notre assiette ces beaux poissons !! Nous avons mangés les deux soirs dans ce chouette restaurant coloré à la décoration exotique situé juste au bout de notre petite allée en direction de la route principale. Les cocktails sont à tomber et les plats très bons. Nous avons manger en dessert les meilleurs beignets de bananes frites de l’île !! Je recommande ce petit restau.

 

    

    

Sur ce, après ces délicieux moments passés en bord de mer, à se reposer, boire des cocktails, manger du bon poisson et en prendre pleins les yeux sous l’eau …. direction la montagne !!!

Nous cherchons donc un taxi non sans difficultés … il n’y en a pas beaucoup qui passent vides ! La chaleur, le sac à dos qui tire sur les coups de soleil aïe aïe aïe … Nous avons finalement demandé dans un magasin tentant le tout pour le tout … et il s’avère que celui-ci connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui … bref ^^ il nous a trouvé un chauffeur génial qui nous a donc mené à Munduk, petit village en pleine montagne. Vers la moitié de la montée nous nous sommes pris une averse vertigineuse , histoire de nous mettre direct dans l’ambiance !! Vivement demain !!

J#6-7 : Le Kawah Ijen et ses Blue Fires

Après ce petit séjour au coeur de Bali, nous partons en direction de l’île de Java afin de réaliser un de nos principaux souhait… l’ascension du Kawah Ijen mais surtout l’observation des Blue Fires !!

Sur ce, notre taxi (que nous avons vraiment bien négocié, faut pas hésiter là-bas ;) ) nous dépose à Gilimanuk afin que nous puissions prendre le ferry jusque l’île de Java. La traversée est rapide en soit, trente minutes, mais l’attente pour accoster c’est une autre histoire !! Il y a tellement de ferry pour une si petite distance que du coup c’est la queue en mer pour l’accostage !

Arrivée sur Java, là c’est l’abordage !! Les rabatteurs arrivent en nombre, déjà à Bali c’est dur mais là c’est vraiment insupportable, nous décidons de partir en avant et de réfléchir à notre trip plutôt que de se faire arnaquer au premier rabatteur.

  • L’ascension et les Blue Fires :

Nous décidons de prendre une excursion à une agence ce qui n’était pas prévu au départ. Nous nous sommes laissé induire en erreur par les locaux. Honnêtement, pour les baroudeurs qui n’aime pas la « programmation » comme nous, il est largement possible de le faire par ses propres moyens. L’excursion comprend donc :

– l’hôtel à Banyuwangi, village au pied du volcan.

– le trajet en 4×4 jusqu’au Kawa Ijen pour le départ de nuit.

– le petit déjeuner avant le départ (light…, prévoir des gâteaux)

– le guide anglophone (mouai nous avions pas la même notion de l’anglais….)

– le matériel (masque à gaz, la frontale)

– le retour jusqu’au ferry le lendemain matin

Nous voilà ainsi lancés dans l’aventure !! 2h du mat au début du sentier avec notre frontale, comme des dingues à imaginer les Blue Fires !! La montée est un peu rude mais c’est beau avec le ciel bien dégagé laissant apparaître des étoiles beaucoup plus nombreuses et grosses qu’en France. Enfin, après deux bonnes heures de montée, les odeurs d’oeuf pourri commencent à se faire sentir …. ahhhh le soufre !!! Là le masque à gaz devient franchement indispensable car ça pique le nez et les yeux.

Arrivée dans le cratère, le spectacle est juste magnifique, pas de belles photos malheureusement car nous n’avons pas réussi. L’instant est magique et les porteurs de soufre sont déjà là à travailler et à nous donner des morceaux de soufre tout juste sortis des tuyaux.

    

Ensuite nous sommes remontés en groupe au sommet du cratère afin de profiter du levé du soleil permettant de voir s’illuminer le lac si propre à ce volcan. Du fait d’être le lac le plus acide au monde, sa couleur bleu émeraude est juste éclatante et rend ce lieu vraiment splendide. Sur les photos il est à l’ombre et l’on ne se rend pas bien compte de sa couleur magique ^^

Ensuite le programme initial était de retourner aux voitures, oui mais non …. nous on voulais redescendre !! Donc après une longue et ennuyante discussion avec le guide qui refusait de nous laisser seul, nous ne lui avons pas laissé le choix et sommes redescendus (seulement nous deux) dans le cratère afin d’explorer le volcan sous la lumière du soleil et de pouvoir rencontrer les porteurs de soufre !! Ne pas oublier de leurs donner quelques cigarettes de girofles ils seront ravis !

DSC_0489    

Expérience juste incroyable avec très peu de touristes car tous les groupes sont censés redescendre après le levé de soleil donc il ne reste que les touristes venus en solo par leur propre moyens (ce qu’on avait prévu avant de se laisser embarquer ! Bref … !). Nous avons bien sur ramenés pleins de beaux morceaux de soufre que les ramasseurs sont allés nous ramasser au bout des tuyaux, les morceaux étaient encore orange, couleur à l’état liquide, et sont devenus jaune en se refroidissant, c’est juste génial  ^^

Nous sommes ensuite remonté en courant au sommet du cratère pris soudainement de la peur que notre guide parte sans nous !! Là ça été du sport !! Remonter le cratère… redescendre le volcan… et ce … toujours en courant !! Mais dans ce genre de lieu, l’énergie ne manque pas ^^

En remontant vous profitons de la beauté du sommet du cratère, éclairé par la lumière du jour, et qui donne cet effet lunaire typique des volcans que nous aimons tant.

Durant la descente nous nous arrêtons tout de même observer la pesée, lieu où les porteurs pèsent leurs paniers et récupèrent leurs salaires. Il ne font pas plus de 2 à 3 allés-retours dans la nuit et matinée et ceci leurs fait un salaire de 8€ par jour (dur quand on sait qu’une fournée pèse  environ dans les 70 kg et qu’ils se détruisent la santé, avec les fumerolles de soufre qu’ils respirent, le dos et bien plus encore.

Nous profitons également de voir le chemin que nous avions emprunté de nuit.

L’après-midi fut consacrée au retour à Bali et au trajet jusqu’à notre prochaine étape soit la plage !! Après notre nouvelle traversée en ferry, nous prenons un bémo, moyen de locomotion traditionnel à Bali, c’est assez sympa (nous étions seul aussi !!) et nous arrivons en fin de journée à Pemuteran en bord de mer où nous avons profité de la mer et reposé nos gambettes bien fatiguées ^^

J#5 : Ubud et ses traditions

En ce dernier jour passé à Ubud, nous décidons de visiter la ville en elle-même et de flâner dans les rues si chaleureuses de cette ville. Les parfums des encens qui brûlent, les trottoirs joliments pavés, les temples et les hôtels de prières dispersés un peu partout donnent ce côté unique à Ubud et rendent vraiment plaisant de s’y balader.

  • Le marché : 

Nous commençons la journée avec le marché du matin situé au centre de la ville. Chouette petit marché mais un peu sale où les envies d’acheter ne manquent pas. Mais attention, pour les sculptures de bois je déconseille, il est tellement plus agréable d’aller directement dans les petites boutiques familiales à la sortie de la ville.

    

  • Le  Pura Saraswati :

Nous continuons notre visite de la ville par le Pura Saraswati, joli temple en plein centre à côté du Café Lotus, nom donné dû aux bassins remplis de fleurs de lotus qui donnent un certain charme à ce lieu reposant.

La terrasse du café donne sur ces bassins, il doit être assez agréable de s’y poser cependant les prix flambe forcement un petit peu ^^ Nous décidons nous d’aller manger comme d’habitude dans un petit warung où nous continuons de tester les spécialités délicieuses pour 3 francs 6 sous !

Nous passerons le reste de l’après-midi à flâner dans les boutiques et à profiter de notre agréable piscine dont la déco ne peut que inviter à la relaxation… :)

Puis en fin de journée, nous partons à pied pour aller voir notre spectacle de danse traditionnel balinaise que nous avions réservé la veille.

  • Le Kecak Fire & Trance Dance :

Nous ne souhaitions pas quitter Ubud sans avoir vu un spectacle traditionnel balinais, nous avons donc choisi de voir un kecak, une danse du feu…, ça promet !! Il est possible d’acheter des billets un peu partout dans Ubud donc pas d’inquiétude. Nous, nous sommes passé par notre hôtel qui nous a fournis de précieux conseils durant tout le séjour.

Donc pour expliquer brièvement, le kecak est une danse traditionnelle balinaise qui raconte l’histoire du héro hindou Ramayana qui va sauver sa femme kidnappée par un démon. Pour ce faire… une trentaine d’homme (voir beaucoup plus suivant l’importance du spectacle) se mettent à chanter « chak-a-chak-a-chak » pendant que différents protagonistes interviennent dans le spectacle jusqu’au moment temps attendu…., celui où un homme marche sur des noix de cocos embrasées…. et là on a mal à ses petits petons pour lui !!

     

Hop un petit resto avant de rentrer, impossible ici de ne pas trouver son bonheur, ils sont tous aussi beau (bon je ne sais pas! ) les uns que les autres )

Sur cette belle journée riche en culture et patrimoine, nous nous couchons comblé et près à quitter Ubud (que nous retrouverons avec plaisir en fin de séjour) et nous nous préparons psychologiquement à la suite qui change radicalement de registre avec l’ascension du mythique volcan Kawa Ijen à Java !!!

J#4 : Les rices terraces of Tegallagang

Nous nous levons particulièrement tôt en ce 4ème jour à Bali car nous sommes plus qu’impatients d’aller marcher dans les fameuses rizières en terrasses réputées comme magnifiques ici.

Après un bon gros pancake à l’ananas, de la pastèque et un jus de fruit bien frais…. miam… hop nous voilà embarqué sur notre 2 roues à la découverte des alentours de Ubud. Et là nous découvrons avec plaisir la sérénitude qui enveloppe les alentours de cette petite ville d’Ubud. Nous vadrouillons ci et là dans les routes champêtres et profitons du vert et du calme de cette partie de l’île. Nous découvrons aussi pour la 1ère fois une station essence locale ^^

    

   

Après la vadrouille et les quelques arrêts chez les tailleurs de bois, nous voilà arrivé au sentier menant aux rizières de Tegallagang, l’un des plus beaux site de rizières en terrasses de Bali. Ce n’est pas une rando, mais un sentier qui descend dans les rizières pour se promener où bon nous semble.

Quel plaisir de vagabonder dans ces paysages, où tôt le matin, il est possible d’être tranquille …

DSC_0005

Tout en parcourant les rizières, nous tombons sur des paysans qui travaillent. Nous profitons un maximum du vert des cultures car nous sommes chanceux de voir les rizières à ce stade là. En effet suivant la période de l’année où l’on va à Bali, les rizières peuvent être asséchées et cela à beaucoup moins de charme.

    

Nous décidons de traverser la petite montagnette d’en face et arrivons sur l’autre versant, et là nous nous arrêtons à une petite maison d’un paysan … qui surprise …. parle Anglais !!! Quel bonheur,  nous sommes restés plus d’1h à ses côtés, partageant ses us et coutumes tout en dégustant quelques mangoustans fraîchement arrachés du haut de l’arbre. Il nous a même ramené une noix de coco à l’aide de son sac de riz qu’il enroule autour du cocotier … attention il faut être expérimenté !

    

Voulant en découvrir plus, ce gentil paysan nous as emmenés par la suite dans ses terrasses de riz et nous a montrés la récolte du riz. Les femmes étaient assez timides mais très contentes de nous voir s’intéresser à leur travail auquel nous avons pu participer.

     

Après ce bon moment de convivialité et de partage nous sommes repartis sur le chemin du retour, avec un petit souvenir, un joli chapeau tressé en feuille de cocotier (nous lui avons acheté et donner un peu d’argent pour le remercier de son chaleureux accueil). Nous sommes rentrés à notre paisible hôtel trempé de sueur, il fait extrêmement chaud dans les champs, et un petit plouf dans notre belle piscine n’était pas de refus ;)

Après un bon bain bien remontant, nous avons fini notre journée tranquillement dans les jolies boutiques de souvenirs et de vêtements de Ubud,  où il est vraiment dur de revenir les mains vides … ^^ nous avons également testé notre 1er « massage balinais » avant de partir dîner, tout décontracté, dans un chouette restaurant conseillé par notre guide.

    

Après cette belle journée de vadrouille au vert, demain nous programmons une journée culturelle afin de découvrir la ville. Au programme, visites, boutiques et spectacles traditionnaux.