J#6 : Edimbourg

Notre dernière journée écossaise se profile devant nous et celle-ci sera urbaine !

Nous nous levons tôt ce matin là – ceci dis avec le froid dans le van, nous nous sommes toujours levée tôt ^^ – et partons directement à notre Airbnb du soir situé à 10 min de l’aéroport afin d’y déposer nos affaires avant de retrouver le loueur pour rendre notre van. Nous perdons malheureusement un peu de temps et d’argent suite à une micro-rayure détectée sur une jante lors de l’inspection (vraiment micro…je pense qu’il en ont un peu profité…). Donc paperasses, signatures et bis 130€ dans leur poches !

Bref nous préférons oublier très vite cet incident qui pourrirai juste notre dernière journée et filons vite attraper le bus en direction du centre ville visiter ce que j’appelle le mini Londres :)

Nous sortons du bus à Princes Street qui je pense être la rue principale. Elle longe les jardins sous le fort et regorge de boutiques. Nous longeons le parc vers l’Est et bifurquons à son extrémité afin de rejoindre les hauteurs et monter au château.  Nous passons ainsi devant The Edinburgh Dungeon et devant le Musée Real Mary King’s Close.

Puis nous nous engouffrons dans la vieille ville en remontant la rue principale de Lawnmarket et remontons jusqu’au château par Castlehill.

Nous avons la chance de visiter la ville un 11 Novembre, jour de fête nationale nous permettant de profiter de nombreuses représentations de musique écossaise et de costumes traditionnaux.

Nous arrivons sur l’esplanade du château d’Edimbourg. Plutôt indécise sur la visite, nous décidons de profiter du beau temps en baladant dans la vieille ville et de visiter le château après. Nous ne prenons pas la peine de vérifier l’heure du dernier tour ce qui nous a valu à notre nouveau passage à 17h de louper la visite du château… arf !

Depuis l’esplanade, on a une super vue sur Princes Street avec la mer en fond mais aussi sur la montagne « Le siège d’Arthur » que nous n’aurons pas eu le temps d’aller explorer mais qui est sans nul doute à faire ;)

Nous reprenons notre petite ruelle de Castlehill et redescendons la rue principale que nous n’avons pas fait entièrement.

Nous passons devant la magnifique cathédrale Sainte-Gilles.

Où se prépare surement un beau mariage traditionnel écossais !

    

Encore des représentations de musique à la cornemuse nous plongeant purement et joyeusement dans la culture écossaise :)

Toujours dans la rue principale…

Nous apercevons en face des monuments et un cimetière et décidons de remonter par ce côté là une fois la rue principale terminée.

Tolbooth et sa jolie petite horloge.

Nous sommes au bout au niveau du palais de Holyroodhouse. Nous ne pouvons pas rentrer alors nous jetons jute un coup d’oeil de l’extérieur.

Puis nous remontons comme prévu par le Calton New Cemetery où les tombes prisonnières de l’herbe donnent des couleurs magnifiques à ces stèles funéraires.

    

D’ici on aperçoit mieux le siège d’Arthur. C’est surprenant de voir une montagne érigée juste au bord d’une capitale anglo-saxonne comme Edimbourg.

La journée file à une vitesse folle à cette saison, la lumière nous quitte tout doucement et plonge la ville dans le crépuscule. Nous profitons des quelques derniers rayons pour découvrir Burns Monument avec en fond le château d’Edimbourg.

Nous reprenons la route du château en profitant toujours à fond de l’architecture anglo-saxonne si belle et chaleureuse.

   

Arrivées au château, les visites sont terminées alors nous perdons pas le Nord, il y a toujours quelque chose à faire en city trip ! Nous décidons de prendre le petit chemin qui descend dans les jardins de Princes Street.

La vue sur le château est plutôt sympa à travers les jardins, nous ne regrettons pas d’être passées par là.

    

Nous terminons cette belle journée dans un pub et finissions notre trip en mangeant ENFIN un vrai repas traditionnel écossais : le haggis !! C’est à dire de la panse de brebis farcie :)

Une super journée dans la pure tradition écossaise s’achève pour nous, nous reprenons le bus et partons en direction de notre Airbnb. L’air froid et la marche nous ont quand même bien fatiguées et nous rêvons de notre ultime douche chaude !! Et oui… 5 jours à la lingette c’est le max !! :/


Airbnb Deschmont House : chambre pour 3 personnes chaleureuse et cosy avec tout le nécessaire. Petit déjeuner varié et à volonté. Tous le nécessaire pour la SDB sur place. Hôtes plus que gentils et à disposition pour donner des renseignements. Proche de l’aéroport et d’un arrêt de bus pour aller en ville.

    


Cette dernière nuit fut des plus agréables après les nuitées humides et glaciales en van. Une super douche chaude le soir et un vrai petit déjeuner au chaud le lendemain matin et hop nous voilà en direction de l’aéroport pour le retour en France !

J#5 : PN du Loch Lomond et des Trossachs

Avant dernière nuit en van, et pour celle-ci ce sera ni la pluie, ni le froid qui nous enquiquinera mais un gros poids-lourd venu se garer derrière nous plein fard à 6h du matin !! Alors de un, on aime pas trop l’idée d’être plusieurs sur NOTRE aire de dodo et de deux, ses fards en pleine fenêtre arrière c’est moyen et plutôt flippant !

Du coup, nous voilà à reprendre la route un peu groggy à la recherche d’un joli petit coin pour le matin. Le jour se levant, nous trouvons rapidement sur un bord de route notre bonheur.

Nous remarquons au passage que les sommets alentours sont enneigés et ce très récemment voir même dans la nuit !

Le coin est vraiment très joli, nous sommes même ravie d’avoir quittées l’aire de repos et d’avoir bougées nous donnant l’occasion d’un petit déjeuner dans de meilleures conditions.

Pour cette dernière journée « nature » avant la civilisation, nous partons en direction du Parc National du Loch Lomond et des Trossachs. A part une petite balade de prévue ce sera au feeeling que nous nous arrêterons pour balader !


Carte J#5 :

Nous prenons tout juste la route que nous nous arrêtons stupéfaites devant un magnifique troupeau de vaches highland. Finalement nous n’en avions pas vu temps que ça alors la halte s’impose pour mitrailler ses belles bouilles à franges !!

Puis, malgré leurs compagnies curieuses, nous partons enfin pour les Trossachs et plus précisément dans le Queen Elizabeth Forest Park. La météo s’annonce plutôt ensoleillée et la route constellée de châteaux plus beaux les uns que les autres n’en ai que plus agréable ! Le Tigh Mor Trossachs en face du Loch Achray est superbe face au lac.

  • Queen Elizabeth Forest Park :

Nous voilà arrivées à l’intérieur du parc où nous roulons un peu au pifomètre. Une route monte sur un parking et nous décidons d’aller y jeter un coup d’œil. Nous décidons cependant de continuer sur la route après la barrière pour aller voir un peu plus loin et c’est après avoir dépasser le Loch Reoidhte et slalomer dans les sentiers de terre que nous sommes enfin arrivées à un petit parking proche du Loch Drunkie où, plutôt emballées par les lieux, nous décidons de nous garer !

Des panneaux nous indique les différents sentiers aux alentours. Nous faisons un petit mix car ils sont assez typés familles et donc pas bien longs ! Nous partons ainsi pour notre petite balade matinale sur un départ de sentier type DFCI le long du lac.

Le coin est DÉSERTIQUE ! Pas un touriste en vu c’est hyper agréable. Les points de vues sur le lac sont apaisants, nous adorons la quiétude qu’inspire les lacs par rapport aux rivages des mers et des océans.

Puis tout doucement, nous reprenons un autre sentier en sous-bois et prenons un peu plus de hauteurs.

Une fois en haut, les points de vues depuis les hauteurs sont ravissants, de la forêt et de l’eau à perte de vue :) :) Puis nous redescendons tranquillement au parking.

Nous quittons le parc en reprenant la route en sens inverse et partons en direction du Loch Lomond où une randonnée repérée sur internet nous attend. Nous prenons la direction de Balmaha, point de départ de la Conic Hill.

  • Conic Hill :

Cette balade est un aller-retour d’environ 2h30 menant au sommet Conic Hill et permettant d’apprécier un joli point de vue sur l’immense Lach Lomond.

https://www.walkhighlands.co.uk/lochlomond/conic-hill.shtml

Le lieu est touristique avec son grand parking, ses boutiques et ses sanitaires mais à cette saison heureusement nous ne sommes tout de même pas nombreux. Nous voilà donc parties pour attaquer la 1ère partie de la balade, la montée !

Nous apercevons déjà la petite boule de terre qui s’apparente au sommet ^^

Nous avons pris de la hauteur et nous pouvons dès à présent profiter de la vue sur le lac.

Une fois au sommet, nous faisons un 360° rapido presto car le vent est infernal !

Mais plutôt que de déjà redescendre, nous décidons de continuer sur un petit sentier qui dépasse le sommet et pars dans les plaines. Nous verrons bien où cela nous mène quitte à faire demi-tour !

Ce qui fut le cas ! Nous pensions pourvoir retrouver une route en contre bas de la montagne mais après vérification sur nos téléphones c’était en fait pas possible. Nous voilà à rebrousser chemin et à profiter des couleurs chaudes de la fin de journée qui s’étendent sur le lac.

Après cette belle balade venteuse, nous repérons un petit coffee shop qui, de l’extérieur, ressemblais tout a fait à ce que nous aimions dans le genre « cosy ». Grand mal nous à pris… c’est THE PLACE TO BE après la balade ^^ Magnifiques chocolats chauds viennois et pleins de petites sucreries plus appétissantes les unes que les autres…nous avons craquer pour de délicieux shortbread.

Encore une belle journée qui s’achève. La dernière pour nous dans les paysages sublimes de l’Écosse car c’est une visite d’Édimbourg qui nous attends demain.


C’est la deuxième fois que je mets les pieds dans un pays « nordique » après l’Islande et c’est encore le coup de cœur !! Pourtant au 1er abord, on n’a pas tellement envie d’aller de ce côté là car on recherche du soleil pour ses vacances mais ce que nous apporte la beauté de ces pays là méritent vraiment de sacrifier la météo et d’aller faire le plein de nature !!

Notre itinéraire en Écosse

notre itinéraire

Nous avons décider de partir en van amené afin d’avoir la liberté de partir où l’on veut, puis de toute manière les camping à cette saison c’est hors de question !

Nous avons calculé notre itinéraire en fonction de chacune de nos envies car l’une rêvait du Loch Ness, l’autre de Skye et la dernière du pont d’Harry Potter ^^

Ainsi nous avons fait une boucle qui monte jusqu’au Loch Ness en passant par Stirling, puis nous avons traversé l’Écosse pour rejoindre l’Ile de Skye et enfin nous sommes redescendus sur Glencoe avec un petit créneau au Glenfinnan pour enfin terminer par le PN du Loch Lomond et des Trossachs. Le dernier jour étant réservé à la visite d’Edimbourg.

Voici donc la carte de notre itinéraire en van pour 6 jours en Écosse :

♦♦♦

APPRÉCIATIONS
  • Ce que j’ai apprécié en Écosse :

– Les paysages bien sûr :) Ce genre de destination se prête particulièrement aux amoureux de nature et de tranquillité. Une fois sorti des grandes villes, c’est des étendues de forêts, de lac, de montagnes et de campagnes qui s’offrent à nous.

– L’architecture d’Edimbourg. Si on aime l’architecture anglo-saxonne et que Londres vous émerveille alors Edimbourg est à mon sens un mini Londres ! La ville est très agréable à parcourir et nul besoin de prendre 50 transports, avec un peu de réflexion, tout se parcours à pied.

  • Ce que j’ai moins apprécié en Écosse :

– A cette saison : ce froid mouillé qui pénètre malgré les 10 couches d’habits !! La nuit c’est assez difficile de faire sécher les vêtements car le chauffage est éteint pour préserver la batterie du van , alors pour ce type de roadtrip il faut prévoir tout de même des rechanges au cas où, car la basket mouillée à remettre c’est moyen :/

♦♦♦

BUGDET

Billets d’avion : 76€/pers

Location van aménagé :  358€ (soit 116€/pers)

Logement pour 2 nuits (hôtel arrivée + airbnb départ ) : 50€ + 35€

Courses et restau (x2) : 90€/pers

Essence : 180€ (60€/pers)

J#4 : Glenfinnan – Glencoe

La nuit fut à l’image de notre journée de la veille…torrentielle :( Beaucoup pluie et donc beaucoup bruit ! Mais ce matin, c’est enfin au sec que nous pouvons sortir du van et petit déjeuner au bord du bois avant de prendre la route pour de nouvelles aventures écossaise !

   

Au programme aujourd’hui, nous quittons l’île qui annonce encore du mauvais temps dans les prochains jours pour nous diriger vers Glennfinnan et finir par une randonnée au Three Sisters près de Glencoe.


Carte J#4 :

En partant de l’île, nous nous arrêtons par ci par là pour profiter des points de vues dont la veille nous n’avions pas pu vraiment admirer.

Puis nous repassons le Skye Bridge et reprenons la même route qu’à l’aller sur une bonne partie avant de bifurquer en direction de Fort William. Ainsi nous repassons devant Elian Donan Castle au petit matin, nous permettant d’en apprécier de nouveau la vue dans d’autres conditions.

Toujours sous le ciel gris cependant ^^

Ayant fait une bonne partie de cette route de nuit à l’aller, nous continuons de profiter de la beauté des paysages et nous arrêtons aux grès de nos envies…les plaisirs du road trip ! :) Nous nous arrêtons pour une petite pause dans ce joli petit coin.

Puis nous prenons la bifurcation pour Fort William et roulons jusque Glenfinnan où une petite balade fantastique nous attend :) :)

  • Glenfinnan :

Nous nous garons au niveau de la gare où un départ de sentier est bien balisé. La balade est courte mais jolie. Nous commençons un peu dans le sous bois.

Pour arriver vite sur un peu plus haut à découvert. Le rouge prédomine avec toutes ces fougères qui rendent leurs âmes pour l’hiver.

Nous continuons d’avancer, le sentier est bien entretenu et commençons à apercevoir un bout du viaduc !! On commence peut être à marcher un peu plus vite poussés par nos âmes d’enfants et surtout notre admiration pour l’univers d’Harry Potter !!

Et nous y voilà enfin…le fameux viaduc du Poudlard Express ! Malheureusement pas de passage de train pour nous à cette saison et à cette heure-ci mais nous sommes déjà tellement ravies d’être là  et de faire un « mini » peu partie de cet univers qui nous a fasciné et qui nous fascine toujours autant !

Puis nous rebroussons chemin, une fine pluie nous accompagnant mais ne nous empêchant cependant pas de profiter du point de vue sur le lac en contre bas.

Au bord de l’eau, nous faisons une petite halte à cet petite église toute pleine de charme avant de reprendre la route pour notre prochaine étape, la région de Glencoe.

  • Glencoe :

En arrivant sur Glencoe, nous dépassons rapidement la ville que nous n’avions pas prévu de visiter afin de trouver notre point de départ pour une belle rando : The Lost Valley

https://www.walkhighlands.co.uk/fortwilliam/lostvalley.shtml

Il s’agit d’une balade un peu plus physique que tout ce dont on a pu faire et qui consiste à passer entre deux  des Three Sisters, qui représentent en fait 3 pics rocheux, afin de profiter de la vallée perdue qui s’y trouve derrière.

Nous arrivons sur place, nous garons sur les parkings prévus le long de la route et profitons déjà de la grandeur du site. Ces 3 pics rocheux sont impressionnants et nous remarquons que la météo est encore une fois pas de notre côté ! Nous décidons de partir tout de même quitte à rebrousser chemin si vraiment les orages décident d’être de la partie.

Nous prenons l’un des sentiers qui traversent la vallée en contre bas afin d’arriver aux pieds des pics rocheux et partons sur un sentier qui part vers la gauche et qui traverse la rivière en direction des pics rocheux du milieu et de droite. Prises de syndromes de papotages incontrôlés, nous ne remarquons pas que la rando est censée partir sur la droite et donc entre les pics rocheux de droite et celle du milieu…

C’est au milieu de la montée que nous nous en sommes rendu compte enfin !

Cependant, aux vues de la météo capricieuse, nous décidons de continuer d’avancer sur ce sentier et de faire demi-tour un peu plus loin quand l’envie nous en prendra. Il est bien trop tard pour repartir de l’autre côté et c’est une mer de nuages qui est en train de s’abattre dans la Lost valley. Nous ne voulons pas prendre le nom à la légère :/ !!

Heureusement, un magnifique troupeau de cerfs nous a récompensé de cette petite bourde en dévalant la pente juste quelques mètres devant nous ! Magique :)

La vallée en contre bas est somptueuse et nous laisse penser que dans ces coins là, nul besoin d’être hyper accroché à son topo rando, car finalement tout est beau et mérite d’être découvert.

Nous rebroussons chemin juste un peu avant de passer de l’autre côté, nous ne savons plus trop où le chemin mène et préférons ne pas rentrer trop tard pour essayer de trouver un emplacement de jour.

Nous trouverons finalement notre emplacement de nuit, sur une petite aire de route juste avant l’entrée du Parc National du Loch Lomond et des Trossachs qui interdit le campement et qui s’avère être notre prochaine destination.

J#3 : Elian Donan Castle – Ile de Skye

Pas toujours facile de trouver un emplacement où dormir quand il fait nuit et qu’on est le long de la route principale…d’où notre charmante surprise au petit matin de découvrir un petit cours d’eau en contre bas de notre aire de repos entouré de jolies collines. Nous profitons de la rivière pour remplir le réservoir d’eau du van et nous partons pour de nouvelles aventures.

Au programme de cette journée, profiter un moment d’un des châteaux les plus emblématiques de l’Ecosse : le Elian Donan Castle puis rejoindre l’île de Skye pour y passer une belle journée de rando.


CARTE J#3 :

Après avoir repris la route, nous arrivons rapidement au Loch Duich où se situe à son extrémité Nord le fameux château. Nous faisons notre première halte de la journée car le coin est ravissant.

 

  • Elian Donan Castle :

Une petite vingtaines de minutes plus tard après avoir longé le bord du lac, nous atteignons le château. La météo n’est pas vraiment au rdv aujourd’hui, mais le site garde de son charme.

Nous prenons une route qui monte un peu sur les hauteurs dans l’optique d’avoir quelques points de vue repérés sur nos google map. La pluie arrive, c’est l’occasion aussi de visiter du pays abrité :)

Puis nous revenons sur nos pas, traversons le pont et profitons d’un dernier point de vue (oui oui on l’aime bien ce château ^^).

  

  • Ile de Skye :

Nous passons le Skye Bridge pour arriver sur notre île tant attendu, Skye. Voilà des mois que mon FB regorge de sublimes photos de cette île et plus particulièrement du Old Man of Storr alors nous sommes très impatientes d’attaquer la visite de l’île. Malheureusement pour nous, plus nous avançons vers Portree et plus la météo ne nous fait pas de cadeau.

Nous avons trouvé deux itinéraires de rando avec comme point de départ le parking le long de la route principale. Nous prévoyons de faire un mix des deux en montant jusqu’au monolithe, de balader dans les petits sentiers la haut, puis continuer à monter pour profiter d’un point de vue générale sur le site et le lac en contre bas.

https://www.walkhighlands.co.uk/skye/old-man-of-storr.shtml

https://www.visorando.com/randonnee-old-man-of-storr/

Une fois garées au parking, la météo est déchainée et la pluie vraiment forte. Nous revoyons notre balade à la baisse et partons juste tenter la montée jusqu’au monolithe !

Le point de vue malgré la brume depuis la montée est superbe, ça doit vraiment être magnifique par beau temps.

Nous arrivons au pied du monolithe et malheureusement la pluie ne se calme absolument pas !

Nous somme trempés jusqu’au os malgré nos parkas, mais au point où nous en sommes nous avançons encore un petit peu.

Nous apercevons le sentier que nous devions à l’origine emprunté pour profiter d’une plus belle vue du site mais vu les circonstances il est inutile de continuer plus loin.

Nous amorçons donc la redescente cette fois ci le vent dans le dos, nous glaçant jusqu’à la moelle à cause de nos habits trempés !

Arrivée à la voiture, la balade nous aura pris qu’une petite heure. Nous décidons donc de rouler pour découvrir le nord de l’île et profiter au passage du siège chauffant et du chauffage à fond pour sécher nos habits.

Nous nous arrêtons peu après voir la cascade de Kilt Rock (photo à venir, une des rares pris par le téléphone car le Réflex était encore trempé !)

Puis nous bifurquons sur une route perpendiculaire sur la gauche afin de rejoindre l’autre côté de l’île.

Nous arrivons à Quiraing par de belle routes sinueuses et rocailleuse.

C’était notre deuxième randonnée de prévue mais étant encore plus en hauteurs, nous l’annulons complétement et reprenons la route après une tentative de photo de paysages brumeux nous laissant prédire un site magnifique…

Nous arrivons sur l’autre côte à Uig et continuons à rouler car finalement il n’y a que ça a faire aux vues de la météo. Nous roulons donc jusqu’à l’est de l’île de Skye jusqu’à Dunvegan. Nous espérions voir le Dunvegan Castle mais celui-ci est beaucoup plus confiné et nous ne pouvons que l’apercevoir de loin ce qui ne rend pas grand chose.

Dépité nous faisons demi-tour et décidons de rentrer pour de bon sur Portree afin de profiter d’une soirée en ville, ce sera la première ! Nous trouvons un sympathique bar qui sert également à manger où nous testerons le plateau de fruits de mer car ici les poissons sont bien frais.

Après s’être bien réchauffés (nous avons squatté tous les radiateurs pour nos vestes!) et régalés, nous partons à la recherche de notre bivouac pour la nuit.Ce ne sera pas très loin de la sortie de la ville, car nous sommes crevées, à proximité d’un bois au bord de la route.

J#2 : Glen Affric – Lac Loch Ness

Et voilà je peux rajouter à ma checklist de voyageuse : 1ère nuit en van :)

Mais pas la plus facile pour moi…et oui le moment où on éteins les phares et qu’on se retrouve 3 filles toutes seules perdues dans la campagne…moi j’ai balisé !! Mais un peu de musique, une bière et 50 conversations de filles entamées nous font vite oublier ces premières angoisses d’aventuriers ;)

Nous nous réveillons un peu congelées mais surexcitées à l’idée de cette nouvelle journée qui nous attend et de prendre nos petites habitudes de vadrouilleuses.

Nous ouvrons la porte et découvrons que nous sommes garées à côté d’un champ de moutons. Et oui le soir tombant à 17h, c’est à l’aveugle que nous choisissons le lieu de dodo.

Au programme aujourd’hui, découverte des alentours du lac et randos dans la région du Glen Affric.


Carte J#2 :

C’est ainsi qu’après un super petit déjeuner de vacanciers en van (pain de mie + nutella et céréales !!) nous mettons les voiles en direction du lac que nous n’avons pas encore vu et que nous avons tellement hâte d’approcher.

Nous y voila. C’est bien sûr pas l’un des plus joli lac d’Écosse et il n’a rien d’extraordinaire à part toute l’attention qu’il a suscité par la présence de son monstre pendant toutes ses années, mais bon nous on est juste contente de le « voir ».

Nous savons qu’il y a des choses à faire dans le coin donc ce n’était pas une perte de temps de venir par ici ;) Nous partons donc en direction du Glen Affric où nous avions trouvé des sentiers de randos sympa à faire pour se dégourdir les jambes en ce début de matinée.

La route pour y aller et bien sûr magnifique comme partout ^^ Nous tombons sur cette petite église perdue au milieu de nulle part.

Nous nous garons au parking d’accès aux sentiers ou une petite maisonnette avec toilettes et guichet et un panneau explicatif sont installés. Payant certainement en saison, nous avons pu profiter du calme de l’arrière saison avec un lieu désert!

  • Glen Affric

Nous partons pour la balade de Dog Falls mais nous allions 2 sentiers afin de profiter du point vue sur le Loch Beinn qui est un petit aller-retour.

https://www.walkhighlands.co.uk/lochness/Dogfalls.shtml

Nous débutons la balade en longeant la rivière Affric.

Puis nous traversons un joli petit pont en bois. Nous sommes déjà arrivées aux Dog Falls qui ne sont pas des chutes impressionnantes ! Mais nous profitons du point de vue depuis le pont avant de continuer notre balade.

Puis nous continuons dans l’intérieur de la forêts où se mêlent grands arbres, souches et tapis de fougères multicolores.

Nous arrivons sur un petit lac tout calme où les reflets sont les miroirs exactes de là magnifique réalité qui s’étend devant nos yeux.

Voir même à devenir invisible…

Nous traversons un petit ruisseau.

Puis nous sortons du petit sentier afin d’arriver sur un plus large type DFCI.

Nous tardons pas à arriver à la bifurcation pour le petit aller-retour. Nous arrivons au point de vue sur le Loch Beinn.

Nous prenons le sentier retour et terminons notre boucle et arrivons sur le pont de retour près du parking.

Ravie de cette balade qui nous a permis de prendre l’air avec un temps radieux et de découvrir les paysages du Glen Affric à la végétation automnales aux milles dégradés de couleurs.

Après un petit pique nique dans le van (et oui ça caille quand on bouge plus) nous reprenons la route en direction du lac du Loch Ness pour en faire une partie du tour vers le sud.

  • Château d’Urquhart

Nous nous arrêtons un petit moment profiter du point du vue sur le château d’Urquhart dont nous ne faisons pas la visite payante et restons seulement sur les hauteurs.

Nous partons en direction du sud du lac dans la ville de Fort Augustus que nous traversons rapidement car il n’y a pas grand chose à faire à notre goût et nous bifurquons ainsi sur la rive Est du lac.

Nous roulons vers Foyers ou une autre petite balade nous y attend pour la fin de journée. Au passage nous passons près d’un joli lac.

Et dans des magnifiques paysages de montagnes où grouillent une multitudes de cerfs et de biches qui gambadent le long de la route dans les champs !

  • Falls of Foyers

Nous arrivons dans la ville de Foyers où nous avons de prévu de terminer la journée avec une petite balade et un coucher de soleil au bord du lac.

Nous faisons une balade qui s’appelle Falls of Foyers et qui passe par une cascade, par de la forêt et qui pour nous se finira au bord du lac.

https://www.walkhighlands.co.uk/lochness/Fallsoffoyers.shtml

Nous arrivons à la cascade très rapidement qui se trouve à quelques mètres en contrebas de la route.

Nous continuons d’avancer dans la forêt. Le coin est superbe, il n’y a quasi personne et le temps est juste parfait.

Nous apercevons au loin la cascade que nous venons de quitter et entamons la descente vers le lac.

Nous atterrissons sur une petite portion de route, la vraie balade continue sur celle ci et fait une boucle mais nous décidons d’aller en direction du camping pour aller aux abords du lac. Au passage nous passons devant une superbe maison avec un jardin vert à rendre jaloux les sudistes français!!

Nous profitons du début du coucher soleil tranquille au bord de l’eau.

Mais pas jusqu’au bout, nous n’avons pas de frontale ! Nous devons quand même rejoindre notre voiture, une petite quarantaine de minutes pour y retourner par le même chemin qu’à l’aller mais en marche plus rapide!

Nous reprenons la jolie route des montagnes qui va jusqu’à Fort Augustus. Un énorme cerf nous passe juste devant le capot ! Et oui c’est au lever du jour et à la tombée de la nuit que c’est le plus susceptible d’arriver voire bien sûr en pleine nuit!!

Dans les champs ils sont plus près de la route qu’à l’aller nous permettant ainsi de mieux les voir.

Nous repassons devant le lac qui se fait tout doucement aspirée par la nuit tombée.

Et c’est déjà terminée pour aujourd’hui, le temps défile du fait des journées très raccourcis à cette période de l’année.

C’est parti pour deux bonnes heures de route en direction de l’île de Skye. Nous décidons de dormir sur la route « Old Military Roadavant » allant au lac Loch Duich où se situe le célèbre château Elian Donan Castle que nous voulons voir au petit matin :)

J#1 : Stirling – Pitlochry

Nous partons d’Edimbourg avec notre van de compétition loué chez Bunk Campers. Nous roulons doucement car de 1 : c’est un bateau à conduire et de 2 : on roule à gauche !!

Nous avons prévu pour cette 1ère journée de visiter la petite ville de Stirling, puis de rouler jusque au lac du Loch Ness où nous y dormirons pour la nuit en nous arrêtant dans l’après-midi balader là où nous dicterais nos envies ! Le plaisir du road trip…on s’arrête ou on veux !!

Carte J#1 :

  • Stirling

Nous arrivons sur Stirling fin de matinée sous un temps bien écossais. Il bruine et il fait tout gris mais en ce début de mois de Novembre c’est tout à fait normal ;)

Nous garons le van dans une des rues sur les hauteurs près du château plutôt qu’en bas dans le centre. Cependant nous décidons de ne pas le visiter car nous préférons nous réserver le château d’Édimbourg à la fin de note séjour. Nous repérons pleins de chemins qui vadrouillent autour et partons tout enthousiasme pour notre première balade écossaise !

Je retrouve cet architecture typiquement anglo-saxonne que j’aime tant avec notamment les panneaux d’indication de rues que je trouve bien plus stylée qu’en France !

Nous partons en direction de l’un des cimetières qui se trouvent en face du château. L’ambiance ne peut pas plus coller au tableau avec cette brume qui nous suit partout… !

Puis nous redescendons visiter un peu le centre ville.

Nous nous arrêtons dans cette petite arrière court dans un petit coffee shop bio super sympa : The Greengrocer & Cafe. Difficile de ne pas craquer sur les carrot cake et banofee pie dès le 1er jour !! Ce sera juste un bon petit sandwich pour se requinquer car le froid ça donne faim ^^

Puis nous repartons balader en prenant le chemin qui rejoint le château afin de le contourner par en bas tout en profitant de la vue sur la ville de Stirling.

Nous longeons d’ailleurs le cimetière traversé dans la matinée.

En contre bas on aperçois nos belles petites vaches écossaises : les Highlands !

Nous terminons notre visite de la ville par un autre cimetière face au château.

Nous reprenons la route début d’après-midi et ne perdons pas de temps car nous voulons profiter d’une petite balade l’après-midi avant la tombée de la nuit vers 17h.

  • Pitlochry

Nous arrivons dans des paysages très forestiers et repérerons un petit pont en contre bas de l’autoroute qui nous parait pas mal pour une petite balade. Nous sommes près de la petite ville de Pitlochry et nous décidons de nous garer sous l’autoroute face au Green Park Hotel.

Depuis le pont, la forêt aux couleurs automnales et cet eau d’un cal olympien nous laissent profiter d’une vue des plus agréables. Malgré le froid qui nous donne envie de galoper pour se réchauffer, nous marchons au ralenti pour profiter de chaque instant.

Une fois de l’autre côté, un petit sentier continue le long de l’eau. Nous décidons de faire un petit aller-retour tranquille.

La nuit commençant a tomber, nous revenons sur nos pas et reprenons donc le van jusqu’à notre prochaine étape : le lac du Loch Ness. Nous avançons un max de nuit pour pouvoir être sur place dès l’aube le lendemain matin.

Nous passerons la nuit sur les hauteurs de la rive ouest du lac au bord d’un champ de moutons après avoir compris tous les rouages de l’utilisation d’un van !

 

#J14 : La péninsule de Reykjanes

Aujourd’hui c’est le jour fatidique, le jour où l’on va quitter cette terre qui nous aura plongé dans des émotions et des paysages fantastiques depuis 14 jours. Une fois là-bas on ne veut plus revenir (sauf pour retrouver son lit moelleux ^^) car il y a encore tellement de chose a découvrir… Mais faut se faire une raison et profiter de cette dernière journée ensoleillée qui s’offre à nous :)

Et se sera la péninsule de Reykjanes qui sera notre lieu de jeu pour la journée. Cette grande péninsule se trouve au sud-ouest de l’Islande non loin de la capitale et c’est à son extrémité nord que se trouve en plus l’aéroport international ou nous nous rendrons pour 21h.

Au programme, une virée à la capitale Reykjavik pour la matinée et après le déjeuner direction le Blue Lagoon pour un pur moment de détente toute l’aprem !!! :) :) oui oui le fameux Blue Lagoon :) :) on se l’était réservé pour le dernier jour !

  • Reykjavik :

Après avoir scruté le guide pour voir ce qu’il y a découvrir dans la ville, partie toujours sensible de nos voyages…, nous partons en direction de la mairie car il s’y trouve à l’intérieur une grande carte en relief de l’île. Je conseille vivement d’aller la voir et surtout en fin de périple car c’est génial de voir en relief par tous les lieux qu’on a visité durant le road-trip !

DSC_0517

Puis nous partons à pied voir la fameuse église très contemporaine d’Hallgrímskirkja. Pas folichon habituellement de ce genre de visite, nous avons bien apprécié de la voir et de s’y rentrer à l’intérieur. Elle parait pure avec ses longues colonnes gris clair et change vraiment de cet effet austère typique des églises et que noue n’apprécions pas. Elle dispose en plus d’un très bel orgue.

DSC_0526

Depuis l’extérieur, son architecture particulière rappelle les orgues basaltiques observés tous au long de notre voyage ;)

DSC_0530

Nous descendons la rue en face de l’église qui regorge de petites boutiques et restaurants. Mais nous on a prévu d’aller chercher un hot-dog qui, d’après mon guide, est à tomber par terre !!

DSC_0535

Puis nous rentrons tranquillement en direction de la voiture en longeant ce petit lac, on aperçoit au loin la pointe de l’église.

DSC_0538 (1)

Notre hot-dog englouti, nous voilà partis en direction de la péninsule, nous prenons la route 42 et partons visiter les lacs Grænavatn et Kleifarvatn. Le premier est censé avoir une couleur particulière mais une fois arrivé sur place ce n’était absolument pas le cas (on a peut être raté quelque chose ^^).

Puis nous passons devant la zone géothermale de Seltún sans s’y arrêter. Oui oui c’est pas bien mais on a déjà vu et on ne tient plus en place… on veut aller faire le Blue Lagoon !!

  • Blue Lagoon :

DSC_0543

Une fois sur place, première surprise ! Après avoir pris de la nature plein la vue pendant 13 jours, ça fait bizarre de revenir à la civilisation avec cet énorme parking, ces panneaux de pub et ces gros cars de touristes…

Mais la deuxième surprise est pas des moindres, nous abat complètement sur place ! Le Blue Lagoon se réserve à l’avance !! Il n’y a plus de place :(

Malgré nos pleurnichardes et autres tentatives désespérées, nous ne pouvons pas profiter des bains et pouvons juste regarder depuis le snack les autres se prélasser dans les bains chauds :( :( Pourtant nous faisons toujours attention à ce genre de chose quand nous programmons les voyages et à aucun moment ni dans les guides ni sur internet il n’a été mentionné de réserver d’avance…c’est déçus et dépités que nous repartons pour une longue fin de journée jusque 21h sans activité.

Nous profitons quand même des bassins a l’arrière pour voir ces fameuses roches noirs dont les bords sont recouverts de cristaux blancs.

DSC_0546

On se laisse pas abattre et je trouve un plan B de dernière minute ! Et ainsi nous passons la fin de journée à une piscine municipale dans la ville de Reykjanesbær située à côté de l’aéroport où nous avons pu profiter pour 3x moins cher d’un sauna et de 3 hot spot à 39 et 42°. Quant au bassin d’eau froide (alors qu’il fait 6° dehors) nous l’avons laissé aux locaux qui bien sur on a peine broncher quand ils se sont plonger dedans ^^

Et voilà, nos dernières heures sur ces terres approchent…après une bonne douche, nous partons à l’aéroport. Nous rendons la voiture sans incident et attendons notre enregistrement tranquillement dans un chouette bar a jus. Nos avion décolle à 1h du mat donc nous avons le temps !!


Se termine ici 14 jours merveilleux !! Chacune des minutes passées en Islande nous rendent admiratif de ce pays où l’homme est loin d’avoir cherché à prendre le dessus sur la nature… Non ici, l’homme cohabite avec elle et utilise cette force à bon escient afin de vivre au mieux et en osmose avec elle au plus grand bonheur des voyageurs en quête de nature :)

#J13 : Le Landmanalaugar partie 2

En ce matin de notre deuxième jour au Landmanalaugar, nous sommes ravi de voir se dessiner un superbe temps car aujourd’hui nous partons randonner toute la journée. Pique nique dans le sac et carte en main, nous voilà repartis.

Aujourd’hui nous avons prévu de faire la randonnée numéro 3 qui monte le Sudurnàmur et de bifurquer avant le dernier quart de retour sur la randonnée numéro 2 qui monte le Bláhnúkur. Donc une belle randonnée nous attend !

carte-du-landmanalaugar

Le départ de la rando se trouve au même départ que la veille donc sur la route juste avant l’arrivée au camping. C’est parti pour une belle grimpette !! Une fois en haut, un superbe panorama à 360° s’offre à nous. On vois bien d’ici que le camping est vraiment juste à côté de la dernière coulée de lave Laugahraun.

DSC_0416

La balade continue en longeant le sommet de la montagne, on aperçoit déjà sur notre gauche la beauté des roches colorés typique d’ici.

DSC_0411 (1)

Mais c’est surtout la vue en contrebas sur la droite de la montagne que nous longeons qui est splendide ! Les fameuses roches multicolores du Landmanalaugar ! Comme c’est le début de saison il y a encore de nombreux névé mais c’est pas pour nous déplaire ;)

DSC_0419

DSC_0420

Une fois que nous avons traversé toute la Sudurnàmur, nous redescendons dans la vallée par la droite de la petite cascade que l’on vois sur la photo.

DSC_0446

Une fois en bas, on se retrouve dans la pleine où ruissellent de nombreux petits rus mais qui à cette saison sont assez larges et donc infranchissables en sautant ! Nous voilà donc partis dans le jeu du « je saute où? » qui consiste à longer les rus jusqu’à trouver un endroit le moins large et sauter!

Nous avons réussi brillamment jusqu’à un ru…impossible de trouver où passer…ben tampis nous voilà à déchausser nos chaussures et à traverser pieds nus dans l’eau glaciale ! Çà rajoute un peu de piment dans la balade ;)

DSC_0449

Nous avançons ainsi dans la plaine jusqu’au départ de la coulée de lave près du camping, la montagne que nous venons de grimper se révèlent sous un autre jour en la voyant sur son flanc, elle est sublime et pleine de contraste.

DSC_0460 (1)

DSC_0462

Une fois au champ de lave, nous bifurquons sur la droite afin de contourner le camping et de rejoindre le départ de notre deuxième ascension. Ici ça bouillonne et ça fume (ça faisait longtemps ^^) et une montagne tout droite sortie d’une œuvre d’art apparaît alors ! On dirait que quelqu’un à prit des sceaux de différentes couleurs et qui les a jeter les un après les autres tout en avançant sur le sommet !

DSC_0475

Bon la pose culture terminée, nous reprenons notre balade et apercevons la fameuse « montagne bleue » : le Bláhnúkur. Ce volcan de couleur gris-bleu est fascinant et contraste avec les myriades de montagnes riches en couleur alentours.

Nous voilà partis pour la grimpette encore une fois et là ce sera encore une fois sous la pluie. Nous montons avec deux autre couples avec qui nous sympathisons. Des amateurs de voyages tout comme nous alors nous voilà chacun notre tour entre deux respirations à nous faire rêver les uns les autres ;)

DSC_0476

DSC_0488 (1)

Une fois au sommet, nous pique niquons et profitons de la vue encore une fois à 360° que nous avons. D’un côté les montagnes qui s’étendent à perte de vue…

DSC_0508

De l’autre, la fameuse coulée de lave et ma montagne œuvre d’art ;)

DSC_0509

La redescente et ce qui annonce donc la fin de cette rando sublime qui doit malheureusement touchée à sa fin, s’effectue sur une partie très sableuse de couleur vert. C’est étonnant et j’en profite pour en mettre un peu dans mon sac pour la maison !

DSC_0514

Nous voilà de retour au camping, le bus est prévu pour 17h et nous sommes dans les temps. On démonte la tente, on range un peu tout et nous voilà près à partir de ce lieu enchanté. Dans le bus nous nous mettons à parler de tous ce que nous venons de voir pendant ces deux jours puis pleins de belles images dans les yeux nous nous sommes endormis jusqu’à l’arrivée à Hella !

Deux jours c’est vraiment le minimum pour découvrir ce site fabuleux. Si nous revenons en Islande (ce qui sera probablement le cas !!) nous prévoirons plus de temps pour découvrir le Landmanalaugar. De belles autres randonnées sont encore à découvrir et je crois qu’il est même possible de faire un trek de 5 jours.

#J12 : Le Landmanalaugar partie 1

Il y a comme une odeur de trekking dans l’air :)

Nous nous levons plein d’enthousiasme et prenons un petit déjeuner gargantuesque à l’abri sous la petite véranda du camping. Après avoir bien fait nos sacs pour prendre le minimum avec notre tente afin de dormir sur place, nous partons à l’arrêt de bus. Il faut compter 3h de bus pour se rentre sur le site.

Le trajet est surprenant de part les paysages traversés que par les bons effectués dans le bus car le terrain est extrêmement accidenté !! Nous arrivons enfin plus qu’impatient, le temps est beau, la rando promet d’être sympa.

Nous commençons par réserver notre place et installer notre tente pour laisser dedans ce dont nous n’avons pas besoin pour la journée. Il y a un vent de fou et pas de marteau pour enfoncer nos sardines dans le sol caillouteux…no stress ! Nous cherchons quelques grosses pierres et les mettons carrément dans la tente et sur les 4 bords !

DSC_0310 (1)

DSC_0314

Nous voilà fin prêt pour aller randonner. J’ai déjà mes cartes pré-imprimées à la maison pour me guider aujourd’hui et le lendemain. a savoir que les cartes sur place sont payantes.

carte-du-landmanalaugar

Nous partons sur le circuit numéro 4 en direction du lac Ljótipollur situé dans un cratère. Le début de la rando se trouve facilement au bord de la route avant le camping et commence dans un champ de lave.

DSC_0324

Nous passons devant un premier lac, le Frostastaðavatn. Nous empruntons le chemin au dessus de la montagne de Nordurnamur mais il est aussi possible de passer par celui que l’on voit se dessiner en contrebas, le sentier est dessiné sur la carte.

DSC_0335

Nous assisterons, pendant notre redescente vers la suite de la balade, à un petit accident de bus coincé dans un virage sur le côte. Les routes sont vraiment compliquées là-bas !

Nous pique-niquons tranquillement dans un joli névé à l’abri du vent et reprenons ensuite notre marche. Malheureusement le temps se gatte à notre arrivée sur le site :(

Nous arrivons ainsi au lac Ljótipollur avec un temps pluvieux. Déçus de ne pas avoir de photo nous poireautons sous la pluie à attendre une éclaircie qui pointeras son nez après 20 bonnes minutes !

DSC_0388

DSC_0385 (1)

Sous le soleil, toutes les couleurs magnifiques de ce cratère se révèlent et nous sommes plus qu’heureux d’avoir patienté.

DSC_0387

La pluie revient et nous partons en sens inverse pour revenir au camping. Le circuit est une boucle passant pour le retour sur une cette belle montagne donc une belle grimpette nous attends !

DSC_0394

Le retour se fera sous une pluie battante, impossible de sortir l’appareil photo, on espère déjà qu’il n’est pas pris l’eau dans le sac tellement nous sommes trempés. Impossible de mettre la main sur mon k-way lors de la préparation des sacs à Hella et je le regrette car je finis la rando mouillés jusqu’aux os !

Une fois de retour au camping, je n’y crois pas !! Après avoir passée plus d’une heure de retour sous la pluie battante, le soleil réapparaît et un beau ciel bleu de Provence s’offre à nous à 17h !! C’est juste rageant sur le moment mais bon au moins le beau temps est revenu :)

Du coup nous voilà partis au bain chaud naturel du camping !!

DSC_0315

Après avoir pris des sceaux d’eaux sur la tête, rien de mieux que d’aller se prélasser dans un hot spot ! Et en plus c’est ce que c’est hyper chaud près de l’embouchure où l’eau arrive, nous n’avons jamais senti de l’eau aussi chaude de tous les hot spots ! Ça en devient insupportable alors nous nous mettons un peu loin et profitons de ce moment génial. Seule quelques fous y arrivent et leurs teints avoisinent le rouge tomate !

Après cette belle et première journée au sein de ce parc magnifique, nous soupons tranquillement… au soleil et nous couchons… au soleil ! Après l’avoir cherché toute l’aprem ce  soleil nous fait des misère à l’heure de dormir ;)


Camping du Landmanalaugar : camping très caillouteux et venteux mais superbement placé. L’emplacement coûte 1800isk pour deux (env 26€). Douches communes et payantes. Quelques endroits abrités pour manger mais attention pris d’assaut au heures de pointes.