#J14 : La péninsule de Reykjanes

Aujourd’hui c’est le jour fatidique, le jour où l’on va quitter cette terre qui nous aura plongé dans des émotions et des paysages fantastiques depuis 14 jours. Une fois là-bas on ne veut plus revenir (sauf pour retrouver son lit moelleux ^^) car il y a encore tellement de chose a découvrir… Mais faut se faire une raison et profiter de cette dernière journée ensoleillée qui s’offre à nous :)

Et se sera la péninsule de Reykjanes qui sera notre lieu de jeu pour la journée. Cette grande péninsule se trouve au sud-ouest de l’Islande non loin de la capitale et c’est à son extrémité nord que se trouve en plus l’aéroport international ou nous nous rendrons pour 21h.

Au programme, une virée à la capitale Reykjavik pour la matinée et après le déjeuner direction le Blue Lagoon pour un pur moment de détente toute l’aprem !!! :) :) oui oui le fameux Blue Lagoon :) :) on se l’était réservé pour le dernier jour !

  • Reykjavik :

Après avoir scruté le guide pour voir ce qu’il y a découvrir dans la ville, partie toujours sensible de nos voyages…, nous partons en direction de la mairie car il s’y trouve à l’intérieur une grande carte en relief de l’île. Je conseille vivement d’aller la voir et surtout en fin de périple car c’est génial de voir en relief par tous les lieux qu’on a visité durant le road-trip !

DSC_0517

Puis nous partons à pied voir la fameuse église très contemporaine d’Hallgrímskirkja. Pas folichon habituellement de ce genre de visite, nous avons bien apprécié de la voir et de s’y rentrer à l’intérieur. Elle parait pure avec ses longues colonnes gris clair et change vraiment de cet effet austère typique des églises et que noue n’apprécions pas. Elle dispose en plus d’un très bel orgue.

DSC_0526

Depuis l’extérieur, son architecture particulière rappelle les orgues basaltiques observés tous au long de notre voyage ;)

DSC_0530

Nous descendons la rue en face de l’église qui regorge de petites boutiques et restaurants. Mais nous on a prévu d’aller chercher un hot-dog qui, d’après mon guide, est à tomber par terre !!

DSC_0535

Puis nous rentrons tranquillement en direction de la voiture en longeant ce petit lac, on aperçoit au loin la pointe de l’église.

DSC_0538 (1)

Notre hot-dog englouti, nous voilà partis en direction de la péninsule, nous prenons la route 42 et partons visiter les lacs Grænavatn et Kleifarvatn. Le premier est censé avoir une couleur particulière mais une fois arrivé sur place ce n’était absolument pas le cas (on a peut être raté quelque chose ^^).

Puis nous passons devant la zone géothermale de Seltún sans s’y arrêter. Oui oui c’est pas bien mais on a déjà vu et on ne tient plus en place… on veut aller faire le Blue Lagoon !!

  • Blue Lagoon :

DSC_0543

Une fois sur place, première surprise ! Après avoir pris de la nature plein la vue pendant 13 jours, ça fait bizarre de revenir à la civilisation avec cet énorme parking, ces panneaux de pub et ces gros cars de touristes…

Mais la deuxième surprise est pas des moindres, nous abat complètement sur place ! Le Blue Lagoon se réserve à l’avance !! Il n’y a plus de place :(

Malgré nos pleurnichardes et autres tentatives désespérées, nous ne pouvons pas profiter des bains et pouvons juste regarder depuis le snack les autres se prélasser dans les bains chauds :( :( Pourtant nous faisons toujours attention à ce genre de chose quand nous programmons les voyages et à aucun moment ni dans les guides ni sur internet il n’a été mentionné de réserver d’avance…c’est déçus et dépités que nous repartons pour une longue fin de journée jusque 21h sans activité.

Nous profitons quand même des bassins a l’arrière pour voir ces fameuses roches noirs dont les bords sont recouverts de cristaux blancs.

DSC_0546

On se laisse pas abattre et je trouve un plan B de dernière minute ! Et ainsi nous passons la fin de journée à une piscine municipale dans la ville de Reykjanesbær située à côté de l’aéroport où nous avons pu profiter pour 3x moins cher d’un sauna et de 3 hot spot à 39 et 42°. Quant au bassin d’eau froide (alors qu’il fait 6° dehors) nous l’avons laissé aux locaux qui bien sur on a peine broncher quand ils se sont plonger dedans ^^

Et voilà, nos dernières heures sur ces terres approchent…après une bonne douche, nous partons à l’aéroport. Nous rendons la voiture sans incident et attendons notre enregistrement tranquillement dans un chouette bar a jus. Nos avion décolle à 1h du mat donc nous avons le temps !!


Se termine ici 14 jours merveilleux !! Chacune des minutes passées en Islande nous rendent admiratif de ce pays où l’homme est loin d’avoir cherché à prendre le dessus sur la nature… Non ici, l’homme cohabite avec elle et utilise cette force à bon escient afin de vivre au mieux et en osmose avec elle au plus grand bonheur des voyageurs en quête de nature :)

#J13 : Le Landmanalaugar partie 2

En ce matin de notre deuxième jour au Landmanalaugar, nous sommes ravi de voir se dessiner un superbe temps car aujourd’hui nous partons randonner toute la journée. Pique nique dans le sac et carte en main, nous voilà repartis.

Aujourd’hui nous avons prévu de faire la randonnée numéro 3 qui monte le Sudurnàmur et de bifurquer avant le dernier quart de retour sur la randonnée numéro 2 qui monte le Bláhnúkur. Donc une belle randonnée nous attend !

carte-du-landmanalaugar

Le départ de la rando se trouve au même départ que la veille donc sur la route juste avant l’arrivée au camping. C’est parti pour une belle grimpette !! Une fois en haut, un superbe panorama à 360° s’offre à nous. On vois bien d’ici que le camping est vraiment juste à côté de la dernière coulée de lave Laugahraun.

DSC_0416

La balade continue en longeant le sommet de la montagne, on aperçoit déjà sur notre gauche la beauté des roches colorés typique d’ici.

DSC_0411 (1)

Mais c’est surtout la vue en contrebas sur la droite de la montagne que nous longeons qui est splendide ! Les fameuses roches multicolores du Landmanalaugar ! Comme c’est le début de saison il y a encore de nombreux névé mais c’est pas pour nous déplaire ;)

DSC_0419

DSC_0420

Une fois que nous avons traversé toute la Sudurnàmur, nous redescendons dans la vallée par la droite de la petite cascade que l’on vois sur la photo.

DSC_0446

Une fois en bas, on se retrouve dans la pleine où ruissellent de nombreux petits rus mais qui à cette saison sont assez larges et donc infranchissables en sautant ! Nous voilà donc partis dans le jeu du « je saute où? » qui consiste à longer les rus jusqu’à trouver un endroit le moins large et sauter!

Nous avons réussi brillamment jusqu’à un ru…impossible de trouver où passer…ben tampis nous voilà à déchausser nos chaussures et à traverser pieds nus dans l’eau glaciale ! Çà rajoute un peu de piment dans la balade ;)

DSC_0449

Nous avançons ainsi dans la plaine jusqu’au départ de la coulée de lave près du camping, la montagne que nous venons de grimper se révèlent sous un autre jour en la voyant sur son flanc, elle est sublime et pleine de contraste.

DSC_0460 (1)

DSC_0462

Une fois au champ de lave, nous bifurquons sur la droite afin de contourner le camping et de rejoindre le départ de notre deuxième ascension. Ici ça bouillonne et ça fume (ça faisait longtemps ^^) et une montagne tout droite sortie d’une œuvre d’art apparaît alors ! On dirait que quelqu’un à prit des sceaux de différentes couleurs et qui les a jeter les un après les autres tout en avançant sur le sommet !

DSC_0475

Bon la pose culture terminée, nous reprenons notre balade et apercevons la fameuse « montagne bleue » : le Bláhnúkur. Ce volcan de couleur gris-bleu est fascinant et contraste avec les myriades de montagnes riches en couleur alentours.

Nous voilà partis pour la grimpette encore une fois et là ce sera encore une fois sous la pluie. Nous montons avec deux autre couples avec qui nous sympathisons. Des amateurs de voyages tout comme nous alors nous voilà chacun notre tour entre deux respirations à nous faire rêver les uns les autres ;)

DSC_0476

DSC_0488 (1)

Une fois au sommet, nous pique niquons et profitons de la vue encore une fois à 360° que nous avons. D’un côté les montagnes qui s’étendent à perte de vue…

DSC_0508

De l’autre, la fameuse coulée de lave et ma montagne œuvre d’art ;)

DSC_0509

La redescente et ce qui annonce donc la fin de cette rando sublime qui doit malheureusement touchée à sa fin, s’effectue sur une partie très sableuse de couleur vert. C’est étonnant et j’en profite pour en mettre un peu dans mon sac pour la maison !

DSC_0514

Nous voilà de retour au camping, le bus est prévu pour 17h et nous sommes dans les temps. On démonte la tente, on range un peu tout et nous voilà près à partir de ce lieu enchanté. Dans le bus nous nous mettons à parler de tous ce que nous venons de voir pendant ces deux jours puis pleins de belles images dans les yeux nous nous sommes endormis jusqu’à l’arrivée à Hella !

Deux jours c’est vraiment le minimum pour découvrir ce site fabuleux. Si nous revenons en Islande (ce qui sera probablement le cas !!) nous prévoirons plus de temps pour découvrir le Landmanalaugar. De belles autres randonnées sont encore à découvrir et je crois qu’il est même possible de faire un trek de 5 jours.

#J12 : Le Landmanalaugar partie 1

Il y a comme une odeur de trekking dans l’air :)

Nous nous levons plein d’enthousiasme et prenons un petit déjeuner gargantuesque à l’abri sous la petite véranda du camping. Après avoir bien fait nos sacs pour prendre le minimum avec notre tente afin de dormir sur place, nous partons à l’arrêt de bus. Il faut compter 3h de bus pour se rentre sur le site.

Le trajet est surprenant de part les paysages traversés que par les bons effectués dans le bus car le terrain est extrêmement accidenté !! Nous arrivons enfin plus qu’impatient, le temps est beau, la rando promet d’être sympa.

Nous commençons par réserver notre place et installer notre tente pour laisser dedans ce dont nous n’avons pas besoin pour la journée. Il y a un vent de fou et pas de marteau pour enfoncer nos sardines dans le sol caillouteux…no stress ! Nous cherchons quelques grosses pierres et les mettons carrément dans la tente et sur les 4 bords !

DSC_0310 (1)

DSC_0314

Nous voilà fin prêt pour aller randonner. J’ai déjà mes cartes pré-imprimées à la maison pour me guider aujourd’hui et le lendemain. a savoir que les cartes sur place sont payantes.

carte-du-landmanalaugar

Nous partons sur le circuit numéro 4 en direction du lac Ljótipollur situé dans un cratère. Le début de la rando se trouve facilement au bord de la route avant le camping et commence dans un champ de lave.

DSC_0324

Nous passons devant un premier lac, le Frostastaðavatn. Nous empruntons le chemin au dessus de la montagne de Nordurnamur mais il est aussi possible de passer par celui que l’on voit se dessiner en contrebas, le sentier est dessiné sur la carte.

DSC_0335

Nous assisterons, pendant notre redescente vers la suite de la balade, à un petit accident de bus coincé dans un virage sur le côte. Les routes sont vraiment compliquées là-bas !

Nous pique-niquons tranquillement dans un joli névé à l’abri du vent et reprenons ensuite notre marche. Malheureusement le temps se gatte à notre arrivée sur le site :(

Nous arrivons ainsi au lac Ljótipollur avec un temps pluvieux. Déçus de ne pas avoir de photo nous poireautons sous la pluie à attendre une éclaircie qui pointeras son nez après 20 bonnes minutes !

DSC_0388

DSC_0385 (1)

Sous le soleil, toutes les couleurs magnifiques de ce cratère se révèlent et nous sommes plus qu’heureux d’avoir patienté.

DSC_0387

La pluie revient et nous partons en sens inverse pour revenir au camping. Le circuit est une boucle passant pour le retour sur une cette belle montagne donc une belle grimpette nous attends !

DSC_0394

Le retour se fera sous une pluie battante, impossible de sortir l’appareil photo, on espère déjà qu’il n’est pas pris l’eau dans le sac tellement nous sommes trempés. Impossible de mettre la main sur mon k-way lors de la préparation des sacs à Hella et je le regrette car je finis la rando mouillés jusqu’aux os !

Une fois de retour au camping, je n’y crois pas !! Après avoir passée plus d’une heure de retour sous la pluie battante, le soleil réapparaît et un beau ciel bleu de Provence s’offre à nous à 17h !! C’est juste rageant sur le moment mais bon au moins le beau temps est revenu :)

Du coup nous voilà partis au bain chaud naturel du camping !!

DSC_0315

Après avoir pris des sceaux d’eaux sur la tête, rien de mieux que d’aller se prélasser dans un hot spot ! Et en plus c’est ce que c’est hyper chaud près de l’embouchure où l’eau arrive, nous n’avons jamais senti de l’eau aussi chaude de tous les hot spots ! Ça en devient insupportable alors nous nous mettons un peu loin et profitons de ce moment génial. Seule quelques fous y arrivent et leurs teints avoisinent le rouge tomate !

Après cette belle et première journée au sein de ce parc magnifique, nous soupons tranquillement… au soleil et nous couchons… au soleil ! Après l’avoir cherché toute l’aprem ce  soleil nous fait des misère à l’heure de dormir ;)


Camping du Landmanalaugar : camping très caillouteux et venteux mais superbement placé. L’emplacement coûte 1800isk pour deux (env 26€). Douches communes et payantes. Quelques endroits abrités pour manger mais attention pris d’assaut au heures de pointes.

#J11 : La péninsule de Snæfellsnes

Après une nuit à la sauvage et un plein d’essence bien rempli pour titine, nous partons ce matin explorer le bout du bout de l’Islande avec la longue péninsule de Snæfellsnes. Une petite route peu fréquentée nous y attend avec des paysage, apparemment, qui représentent un concentré de notre belle terre de feu.

  • Búðir :

Nous arrivons dans la toute petite bourgade de Búðir, connue dans le guide essentiellement pour sa très belle et insolite église noire. Il est vrai qu’en Islande les églises sont toutes différentes et contrairement en France où nous sommes pas spécialement attirés par les églises, nous prenons beaucoup de plaisir ici à les découvrir :)

DSC_0239

Bon le cadre est aussi assez différent ;) une magnifique cascade et un volcan en fond… on peut pas faire plus atypique !! Ce volcan derrière n’est pas n’importe lequel… c’est le Snæfellsjökull ! Le fameux centre de la terre de Jules Vernes !

DSC_0237

  • Rauðfeldsgjá :

Nous reprenons la route pour aller encore un peu plus a l’Ouest et nous nous arrêtons sur un petit parking où quelques touristes se sont arrêtés. Nous sommes au départ des gorges de Rauðfeldsgjá où une longue faille sépare les parois rocheuses en deux. Une petite grotte est accessible à pied tout en bas. Sur la photo le minuscule point blanc représente un homme ^^

 

DSC_0244

Après cette très rapide petite halte car la grotte ne mène pas bien loin, nous partons en direction d’Arnastapi.

  • Arnastapi :

Ce joli petit village nous fait un peu penser (nous sudiste français) à la Bretagne version Islande ! Il plut, il fait froid, il y a du vent et des énormes vagues qui viennent s’écraser sur les hautes falaises de roches volcanique ! Nous passons devant la statue Bardur faites de pierres et plutôt imposante représentant une divinité et protégeant la terre.

DSC_0249

Puis nous partons balader le long de la côte mais c’est assez difficile du fait du vent violent qui nous arrive droit de l’océan. Ses falaises sont fait de colonnes basaltiques érodées au fur et à mesure du temps et de nombreux oiseaux nicheurs y trouvent refuge donnant une teinte blanchâtre à ces falaises noires !

DSC_0250 (1)

Puis nous partons voir la très belle arche naturelle de Gatklettur.

DSC_0257

Nous faisons une rapide halte à Hellnar où se prolonge les falaises de Arnastapi. Un chemin permet de longer le littoral de Arnastapi jusqu’à Hellnar, mais avec ces conditions météo nous avons décider malheureusement de ne pas le faire et de continuer la route à l’abri en voiture.

DSC_0261

Le bout de la péninsule est remplies de très belles plages à visiter, l’une avec des vestiges rouillés de chalutiers et d’autres avec de grosses pierres utilisées à l’époque pour mesurer la force des pêcheurs, mais notre voiture n’est pas adaptée à ces chemins.

Ainsi nous continuons notre boucle vers le Nord de la péninsule où nous passons dans les villages côtiers jusqu’à nous arrêter pour notre pause déjeuner. Qui sera dans la voiture !! Mais bon pas n’importe où, nous nous installons près d’un champ de chevaux à qui nous irons faire quelques papouilles avant de répartir en direction de Kirkjufell.

DSC_0265 (1)

DSC_0272

  • Kirkjufell :

Cette étrange montagne me fascine depuis le début du voyage, l’ayant vue mainte et mainte fois à mon travail en fonds d’écran, j’étais impatiente de la voir en vraie !

Ce ne sont pas les même conditions météo qu’une belle photo de photographe mais le site est aussi beau que ce que je m’attendais avec la cascade Kirkjufellsfoss au pied de la montagne et ce sommet qui se perd dans la brume :)

DSC_0290

DSC_0286

Nous roulons tranquillement sur le chemin du retour en direction de Hella au sud et toujours avec mes guides à la main je repère sur ma carte des « hots spot » un coin près du cratère d’Eldborg où nous allons pas tarder à passer…. la route pour y aller à l’air un peu compliquée mais bon ça se tente !!

Nous passons devant le cratère et on ne le sais pas encore mais on n’est pas au bout de nos peine !

DSC_0309

Mais après avoir essayer tous les mauvais chemin pendant 30 min nous avons enfin trouvé le petit parking pour se garer et aller au hot spot ! Le top c’est qu’il n’y a qu’une voiture et que les personnes sont en train de partir !

Une fois au bain, petit hic pour moi… le trou est noir ! Du coup un peu d’appréhension (juste 15min hihi) pour se jeter à l’eau et pourtant ça caille dehors en maillot de bain! La peur du pic de Dante j’imagine ^^

DSC_0308

Après un bain reposant pour mon chéri mais en mode peur panique pour moi, nous rebroussons chemin et reprenons la route pour quelques heures pour descendre jusque Hella.

Nous partons direct sur Hella car c’est le départ des bus qui mènent au Landmanalaugar. Nous projetons d’y partir pour 2 jours. Nous devions le faire en début de voyage mais les routes intérieurs y menant n’étaient pas encore ouverte. Nous croisons donc les doigts pendant la route en espérant que les routes soient enfin ouvertes !

Une fois arrivés au camping de Hella… c’est LA bonne nouvelle ouf ! Nous réservons deux billets pour 165€ l’A/R pour deux tout de même :/ et partons installer notre tente l’esprit tranquille et plein d’excitation.

#J10 : La péninsule de Vatnsnes

Le plaisir du camping sauvage c’est le plaisir d’une douce nuit aux seuls bruits que nous offre la nature, d’un petit déjeuner dans l’herbe encore humide. Mais attention c’est aussi s’habiller entre 2 portières par 3 degrés !! ;) Nous partons ressourcés et prêt à affronter les quelques dizaines de kilomètres qui nous séparent de la péninsule de Vatnsnes.

  • Glaumbær :

Avant d’arriver sur la péninsule, nous faisons un petit détour en quittant la route n°1 en direction du fjord de Skagafjörður afin d’aller visiter la célèbre ferme traditionnelle de Glaumbær construite en toit de tourbe.

En arrivant, nous voyons cette magnifique maison musée dans ce magnifique paysage de carte postale ! Il ne manque plus les ballons au-dessus qui nous laisserai penser qu’elle a atterrie ici après un beau voyage ;)

DSC_0157

Le corps de ferme est disponible à la visite, les tickets sont à prendre dans l’une de ces maisons.

DSC_0154

DSC_0168

Mais il est tout de même possible pour les 2-3 premières de rentrer à l’intérieur et d’observer les vestiges de cette époque.

DSC_0170

Nous avons adoré aller voir juste derrière la ferme et observer cette charmante petite église où la vie islandaise suis son paisible cours.

Un artisan s’affaire à la réalisation des murets en tourbe typique du site. Nous avons de la chance de pouvoir le voir travailler et façonner ainsi ces murets avec les technique d’antan. Puis je pense que c’est la première fois que nous voyons autant de ‘terre » et non de la lave refroidie !!

DSC_0160

DSC_0165 (1)

  • La péninsule de Vatnsnes :

Nous avons attaqué le début de la péninsule par le côté Ouest. La route devient gravillonnée est se fait donc un peu plus lente mais on apprécie le paysage côtier tout le long. Tout au début on tombe rapidement sur le joli parc à moutons d’Hamarsrett.

DSC_0179

La péninsule de Vatnsnes est connu pour l’observation des phoques. Nous avons repéré sur la carte quelques spots d’observation, le premier se situe à Svalbarð et nous nous y arrêtons rapidement. Tout contente de ressortir mes jumelles, qui sur ces 2 derniers jours m’auront bien servies, je me lance à la recherche des phoques. Nous en repérons quelques uns mais même avec les jumelles ils sont un peu loin.

Nous partons en direction de deuxième spot vers Illugastaðir et en route nous repérons quelques rochers au bord de l’eau qui laisse présager une bonne observation s’il y a des phoques. Le hic? Il faut passer un champ clôture…bon…on va faire de mal à personne…on y va ! Aller hop on se gare, on passe faire un coucou à ses magnifiques chevaux islandais et on descend au bord de l’eau.

DSC_0223

Notre pressentiment se confirme…Alléluia !!! 5 superbes (et mastoc) phoques se prélassent au soleil à quelques mètres seulement de nous ! Il n’y a que nous sur les lieux et on a pu profiter une bonne heure de ce moment génial.

DSC_0210 (1)

DSC_0215

DSC_0222

En position d’observation ;)

DSC_0212

Nous avons eu beaucoup de chance de profiter de cette matinée ensoleillée et de pouvoir observer les phoques car l’après-midi se termina sous la pluie ! La route passant de gravillonnée à l’Ouest à terreuse à l’Est et donc la voiture fut baptisée !! Notre smart à bien bronzée, elle est littéralement couverte de terre !

Quelques autres endroits sont sympa à faire en continuant la boucle mais la pluie ne rendant les photos faciles nous rentrons bredouilles. Il y a notamment Hvítserkur, un très joli rocher un peu en dentelles tapissé de guano le rendant mi-noir mi-blanc !

Nous terminons la journée par de la route afin de nous avancer un peu pour le lendemain car nous partons pour la péninsule de Snæfellsnes, nous redescendons jusque Borgarnes. On en profite pour faire le plein d’essence et de vivre car cette péninsule c’est le bout du monde !!


Nous dormons de nouveau à la sauvage sur la route 54 en direction de la péninsule.C’est qu’on y prend goût ^^ Sauf quand notre nuit est cassée par un chien de fermier plutôt mécontent de notre emplacement pas loin de ses champs ! No problèm, il est 3h du mat, il fait juste 3 degrés et nous voilà en pyjama, la tente sur la voiture, à la recherche d’un nouvel emplacement :/ !!

#J9 : Husavik

Aujourd’hui nous nous levons avec une petite mine, la pluie s’est abattue sur nous  et pourtant la veille le temps était radieux au bord du lac ! C’est les aléas de l’Islande! Nous avons prévu comme programme de visiter un dernier site au bord du lac avant de prendre la route et de partir en direction de Husavik dans le nord.

  • Skútustaðagígar

Dernier instant au bord de ce merveilleux lac avec la petite visite du site de Skútustaðagígar au Sud. Notre route pour aller rejoindre la ville de Husavik passant par là, on s’était réservé cette petite balade pour la matinée. Le temps n’est pas du tout au rendez-vous, pluie et vent froid nous transperce. Le site est sympathique mais difficile d’en profiter avec les rafales de pluie !

DSC_0921

Par contre, on peut observer de nombreux oiseaux au bord de l’eau. Nous avons vu beaucoup de maman canard avec leur dizaine de petits canetons derrière :)

DSC_0923

  • Husavik :

Nous partons direction Husavik, petite bourgade en bord de mer et capitale de l’observation des baleines. Impossible pour nous de repartir d’Islande sans avoir observer des baleines dans leur milieu naturel. Nous avions réservé nos billets au camping de Mývatn (le Hild) où les prix étaient un poil plus intéressant. Nous avons payé 19800isk pour nous deux.

On profite avant de partir d’une très jolie vue sur la ville et le port avec ce petit ponton où sont garés ces beaux bateaux reconvertis pour l’observation, l’église qui est superbe et en fond ces montagnes recouvertes de plantes violettes qu’on trouve partout en Islande.

DSC_0953

Notre bateau, le magnifique Gardar !

DSC_0143

Et le capitaine !! Qui a une vrai tête de capitaine !

DSC_0962

Les montagnes enneigées sortent de nulle part entre deux couches de nuages … un vrai temps arctique, c’est ce qu’on voulais ! Nous voilà partis pour 3h bonnes heures de bateau et d’observation. Nous avons pris le Reflex et une bonne paire de jumelle Bushnell et quel n’est pas notre étonnement quand nous voyons les 3/4 des passagers avec juste un iPhone !

DSC_0971

Le binôme au grand froid ;)

DSC_0136 (1)     DSC_0973

Les voilà !! Je ne peux même pas vous décrire le sentiment que nous avons ressenti quand nous les avons vues sortir de l’eau… c’est indéfinissable !! C’est une expérience magique. Voir ces puissance de la nature juste devant nous c’est comme un rêve. On a tous, petits, étaient fascinés par les dimensions impressionnante de ces fabuleux animaux.

DSC_0034

DSC_0088 (1)

Avant de partir de Husavik, nous avions repéré un hot spot juste à côté : Ostakarið. Quoi de mieux après 3h sur un bateau dans les eaux froides de l’arctique que de finir dans un bain à 40° ??? La carte est disponible ici : http://www.voyage-islande.fr/carte-sources-chaudes-islande.html

L’endroit est vraiment génial ! Nous avons partagé ce moment de détente à discuter avec un local. La vue donne sur l’océan arctique. Deux bassins sont à disposition plus ou moins chaud mais un  petit bassin d’eau froide est également à la disposition des plus courageux ! Notre courage à nous s’est arrêté à la tête ^^

DSC_0147

Le petit plus ? Un bunker équipé et chauffé pour se changer !

DSC_0150

Mais c’est pas fini… une douche vous attend juste à côté avec du savon à disposition pour être tout propre dans le hop spot! Le site est gratuit et une petite urne (la boite jaune) est à la  disposition des utilisateurs pour y mettre des dons afin d’aider le fermier à qui appartient ce site à le maintenir propre et en état.


Soirée camping sauvage !! Enfin pas si sauvage car une famille s’est installée juste à côté de nous en nous demandant la permission et trouillarde que je suis j’ai accepté au grand dam de mon binôme ! Nuit sur le route 1 après avoir passé le village d’Akureyri.

#J8 : Le lac Mývatn

Après une nuit compliqué à cause du bruit, nous plions notre tente et partons en route. Ce soir nous testerons le deuxième camping au bord du lac. La journée s’annonce grise et pluvieuse, pas un rayon de soleil a l’horizon; mais en Islande ça n’arrête personne ;)

Les sites au bord du lac sont au programme d’aujourd’hui. La journée va être bien remplie car Mývatn regorge de points d’intérêt. Nous décidons de nous garer au parking de Dimmuborgir pour commencer cette journée essentiellement basée sur l’activité volcanique !

  • Dimmuborgir :

Le champs de lave de Dimmuborgir se compose de 3 sentiers balisés de longueurs différente où l’on chemine parmi les formation de lave en forme de cheminées qui se sont érodées au fur et à mesure du temps. Nous prenons le parcours moyen et repérons le croisement qui nous permet de partir sur Hverfjall.

Nous baladons une bonne demi-heure sur le site à travers les cheminées, les trous, les grottes…

DSC_0779

…. et même un grand trou que l’on peut traversé.

DSC_0780

Le lac Mývatn est connu pour sa multitude d’oiseaux, voici la petite famille de bécass…ines…eaux… (j’avoue je ne sais pas) que nous avons croisé en baladant.

DSC_0778

DSC_0776

Nous partons en direction du croisement qui nous permet d’aller à pied jusqu’au cratère d’Hverfjall.

DSC_0787

  • Le cratère d’Hverfjall

De loin, ça paraissait facile, mais attention la montée est rude par ce versant !! La difficulté c’est qu’on glisse dans les cailloux et la poussière, et chaque pas demande plus d’énergie que sur un simple chemin. A part ça, c’est rapide et une fois en haut, la vue vaut vraiment le coup :)

DSC_0792

S’offre à nous un paysage lunaire avec ce cratère d’un noir fabuleux. Si on fait abstraction du lac tout n’est que poussière et roche volcanique. Il faut compter une bonne heure pour en faire le tour complet.

DSC_0801

Nous faisait une petite halte goûter à cet endroit car il n’y a plus de second plan nous rappelant que nous somme sur Terre… là pour notre petit break… on se donne l’impression d’être sur la Lune ^^

DSC_0811

J’aime tellement voir les démonstration de la nature qui nous rappelle à quel point rien ne l’arrête ;)

DSC_0816

Nous redescendons tranquillement et repartons sur le sentier du retour pour retrouver notre voiture afin d’avancer un peu le long du lac et trouver un coin pour déjeuner.

Nous nous arrêtons juste avant un parking où se trouve un point d’intérêt afin de profiter du paysage sans les touristes et mangeons accompagné des canards au bord de l’eau.

DSC_0821

  • La grotte Grjótagjá :

Cet après-midi nous partons voir la petite grotte volcanique de Grjótagjá qui renferme une source chaude. Interdiction de s’y baigner (à ses risques et périls) l’eau trop chaude contient des bactéries. Ceci-dit pour ma part, vu l’état de l’entrée de la grotte, je n’aurai jamais pu rester me baigner !! Les panneaux à l’extérieur ne sont pas très rassurant non plus :/

DSC_0833

L’intérieur de la grotte est magique avec cette eau bleu fumante. La température de l’eau avoisine les 50°. La température s’est en effet élevée à cause des éruptions volcanique du Krafla dans les années 1975.

DSC_0829

Au dessus on observe la fameuse faille qui sépare les plaques européenne et américaine et qui continue jusqu’à la zone volcanique de Krafla.

DSC_0845

  • Le site géothermique de Hverir :

Nous continuons notre petit périple autour du lac en partant découvrir le site géothermique de Hverir sur le mont Námafjall. Ce lieu est fascinant ! Ça fume, ça bouillonne et ça pue le souffre !

DSC_0855

On peut voir une belle cheminée qui crache une fumée soufrée impressionnante ! Attention ça pique les yeux. On a l’impression d’être sur une cocotte minute avec le petit bouchon qui siffle dans tous les sens tellement le bruit du souffle est fort !

DSC_0867

La ballade sur le site permet de longer les bassins bouillonnants et les terres craquelées par la chaleur qui remonte.

DSC_0880

Nous voilà déjà bien rassasié par cette journée riche en découvertes. Nous décidons d’en laisser un peu pour demain car avec cette nuit qui ne tombe jamais on a vite fait de ne jamais s’arrêter ! Nous partons en direction du camping au bord du lac.


Camping Bjarg : Superbe camping au bord du lac avec pas mal d’emplacements, sanitaires propres et gratuits pour 1600isk/pers. Espace cuisine abrité et équipé. Le seul hic…il y a vraiment beaucoup de mouchettes!!

DSC_0909

DSC_0917

#J7 : Arrivée sur Mývatn

Nous nous levons au petit matin, après une nuit sublime au bord de l’eau, la plus calme et la plus paisible de toute. Quel bonheur de se lever face à cette beauté que nous offre la nature. Nous prenons notre petit déjeuner préféré : pain nutella / muesli noix de coco :) :) au bord de l’eau et partons plein d’enthousiasme sur la route en direction de la région du lac Mývatn que nous attendons avec impatience de découvrir.

IMG_7713

La route jusque Mývatn est vraiment différente de celle du Sud, encore plus isolée, avec de grands espaces à perte de vue et très peu de voitures. Une impression de bout du monde d’offre à nous. Cette matinée aura vraiment été d’une sérénité reposante et c’est ce qui fait aussi et surtout le charme de l’Islande. Ce n’est qu’en arrivant dans la région proche de Mývatn que la « vie » reprend et que nous regardons quel sera le programme d’aujourd’hui

DSC_0647

DSC_0651

  • Dettifoss :

Nous commençons notre découverte de la région par la très célèbre cascade de Dettifoss. Elle est l’une des plus large et plus haute cascade d’Islande avec ses 44m de hauteur et 100m de large ! Nous avons la chance d’avoir un beau ciel bleu ensoleillé nous permettant d’observer un fabuleux arc en ciel.

DSC_0658

DSC_0662

Lorsque l’on arrive sur le site pas le côté Ouest de la cascade, on peut prendre un petit sentier qui permet de remonter la rivière et voir un autre niveau où d’autres multitudes de cascades se jettent dans la rivière. C’est très impressionnant aussi mais malheureusement pour nous les photos étaient toutes en contre jour :(

  • Le volcan Leirhnjúkur :

Nous partons pour notre prochaine étape au Nord du lac, direction la région volcanique de Krafla. Nous commençons pas visiter le site du volcan actif de Leirhnjúkur. Une odeur de souffre s’impose à nous brutalement (et ce ne sera que le début !!) et nous voyons pour la premières fois ces magnifiques mosaïques de couleurs et de fumerolles sur les parois du volcan.

DSC_0685

Le site est impressionnant avec ses différentes couches de lave. La dernière série d’éruption qui a eu lieu entre 1975 et 1984 a formée la dernière coulée, la plus noire, de plus de 19km de long !

DSC_0686

Un joli point de vue sur ce point d’eau d’un bleu pastel extraordinaire! Ça donne envie de plonger dedans dis comme ça ^^ mais surtout pas !! Ça boue et bouillonne dans tous les sens et la terre se craquelle sur toute les extrémités !

DSC_0692

DSC_0693

DSC_0695

La coulée étant encore chaude aujourd’hui, on peut tout le long des sentiers voir des fumerolles bouillantes sortir des fissures. On y a mis les mains juste devant pour voir… ben on ne tient pas longtemps tellement la vapeur qui s’en échappe est brûlante ! Ça nous rappelle encore une fois que le monstre sous nos pieds n’est pas si loin :/

DSC_0701

DSC_0709

DSC_0716

La balade sur le site est vraiment surprenante, tous les côtés du volcan font face à des paysages meurtris et désolés. Ici, nous sommes de l’autre côté, la vue donne dans la direction du lac Mývatn où les coulées se sont arrêtées juste un peu avant. On peut les apercevoir depuis l’un des deux campings du site.

DSC_0717

La nature reprend toujours le dessus…

DSC_0720

  • Le cratère Viti :

Juste en face du volcan Leirhnjúkur, il est possible d’aller voir le cratère du volcan Víti aujourd’hui éteint et rempli d’eau turquoise. On a la chance d’avoir quelques derniers névés qui je trouve rendent le site encore plus sympa :)

DSC_0745

DSC_0750

  • La centrale géothermique de Krafla :

En repartant, nous repassons devant la centrale géothermique de Krafla, nous la regardons d’abord d’en haut où l’on peut voir tous les pipelines et les installations mis en place. C’est la plus grande centrale géothermique d’Islande et je conseille d’aller voir le petit musée gratuit à l’intérieur qui donne des infos intéressantes sur la géothermie.

DSC_0733

Nous passons sous la porte des étoiles ^^

DSC_0765

DSC_0771

Deux camping s’offrent à nous ce soir, grand dilemme sur le choix, par peur des invasions de mouches nous prenons celui qui est excentré du lac près des coulées de lave.


Hlíð camping & cottages : Camping sympathique,un peu bruyant, excentré du lac mais avec une vue sur les coulées de lave pour 1600isk/pers douches comprises(attention elles sont communes) Le camping dispose d’une salle commune abritée et équipée.

#J6 : Stafafell par la route des Fjords de l’Est

Cette nouvelle journée commence avec un petit pincement au cœur de quitter les routes du Sud, qui sont d’une beauté époustouflante, pour partir sur la route des fjords de l’Est. Au programme : une longue journée de voiture avec des haltes dans quelques fjords.

Oui sauf que avec ce soleil radieux au dessus de notre tête à notre départ, et Dieu sais que c’est pas tout les jours le cas ^^, nous partons avec une certaine frustration au fond de nous… Je recherche dans le fin fonds de mes souvenirs de préparation de voyage et me souvient d’une rando près de Stafafell…quelques méga d’internet en mois et hop nouveau programme !!

  • Randonnée dans les gorges d’Hvanngil :

A l’aide de google earth et de cet itinéraire de randonnée (http://islande.forumprod.com/gorge-d-hvannagil-apres-h-fn-t150.html )nous avons pu nous débrouillé facilement sur ce site non balisé. La randonnée dure 3h et le départ se situe après le pont juste avant le village de Stafafell. Il faut prendre une petite route gravillonnée qui longe la rivière Jökulsà sur sa rive droite en passant devant plein de petits chalets d’été. Après 3 km de cette piste on peut stationner près d’un pont.

Nous voilà partis le long de la rivière avec un temps superbe, la rando promet d’être vraiment sympathique !

DSC_0596

Au fur et à mesure que l’on avance, les gorges apparaissent et on s’enfonce de plus en plus.

DSC_0601

Nous voilà au pic rocheux, c’est bon signe !

DSC_0605

Une fois passer le court d’eau et remonter sur le côté gauche des gorges, la balade continue dans les hauteurs. Encore une petit heure de marche pour arriver au clou du spectacle : les gorges d’Hvanngil. L’endroit est superbe avec ses pans de roches de toutes les couleurs. Les photos malheureusement ne leurs font pas honneur :/

Nous décidons de pique niquer ici. Nous ne croiserons sur la balade que 3 couples ce qui est rare depuis le début de notre voyage, ce calme est hyper reposant.

DSC_0618

Sur le chemin du retour, nous passons au dessus d’un lac.

DSC_0632

On aperçoit en fond les méandres de la rivière Jökulsà.

DSC_0633

Une fois arrivé au parking , nous mettons immédiatement 2 bières islandaise dans la rivières et nous trampouillons les pieds pour revigorer tous ça ! Ce ciel toujours aussi bleu nous fait rêver on espère qu’il durera !! Notre petite binouze descendu, nous reprenons la route gentillement.

  • La route des fjords de l’Est :

Nous faisons la route sans halte jusqu’au fjord de Djúpivogur. Ce petit village orientée vers le pêche est charmant et nous le parcourons jusqu’au bout ou se situe une exposition de 34 œufs sculptés dans le granit représentant les 34 espèces d’oiseaux d’Islande.

On peut également apercevoir au loin un joli phare orange qui contraste magnifiquement avec les couleurs naturelles des paysages islandais.

DSC_0636

Nous décidons de nous arrêter au pif ce soir là pour un camping sauvage, le 1er !! Mais alors le plus beau de tous. Impossible de vous dire où, je ne l’ai pas répertoriée sur la carte, mais dans mon souvenir nous sommes sur la route 955 en direction de la péninsule de Vattarnes après avoir passé le village de Fáskrúðsfjörður.

Cette nuit fut la plus belle de toute !! Pas de pluie, ni de vent, juste un sublime coucher de soleil avec en douce musique de fond pour s’endormir le clapoti de l’eau et des oiseaux.

DSC_0643

Bon on a juste eu un peu de mal avec notre réchaud !! Jamais utilisé jusque là puisque tous les camping avaient des plaques à gaz, nous nous sommes rendu compte au milieu de nulle part que la bonbonne était pas la bonne :(

Système D … on fera des œufs (c’est rapide à cuire) en forçant sur l’embout !! Mais que c’était bon ! Bien meilleur qu’à la maison :)

DSC_0645

#J5 : PN de Skaftafell et Jökulsárlón

Bien reposé de notre grande journée de marche aux îles Vestann, nous partons en direction du plus grand glacier d’Europe, le Vatnajökull. Un parc national se trouve à son pied et nous avons prévu de balader dedans aujourd’hui et de finir la journée à Jökulsárlón.

  • Parc National de Skaftafell :

Nous arrivons au parking du PN, il y a déjà beaucoup de voitures et nous avons quelques difficulté pour nous garer. Ça promet du monde sur les sentiers ce qui n’ai pas pour me plaire… C’est intéressant d’aller faire un petit tour à l’accueil du Parc, non pour tous les achats à touristes proposés mais plutôt pour les posters regroupant tous les oiseaux d’Islande et les quelques reliques trouvées dans le glacier. On peut également y acheter le plan du parc mais en bonne organisatrice j’avais déjà tout imprimer à la maison ^^

Nous voilà partis en direction de la magnifique cascade de Svartifoss, la fameuse cascade aux orgues baltiques. Je la trouve tout aussi magnifique de loin comme de près.

DSC_0460

DSC_0488

Après cette belle halte pour profiter de ce lieu enchanteur, nous continuons notre balade en direction de la ferme de Sel avec ses maisons traditionnelles en toit de tourbe.

  • Sel :

Le petit hameau de Sel se trouve sur un autre petit sentier de balade dans le parc, très facile d’accès et à moins d’1h du départ, il  vaut vraiment le coup d’être vu pour la beauté du site. Ces petites maisons typiques qui donnent sur la plaine avec cette énorme langue glacière en fond… une halte parfaite pour notre pause déjeuner :)

DSC_0496

DSC_0497

DSC_0502

Une fois bien restauré de nos sandwich islandais 3 étoiles :) nous voilà repartis en direction du parking pour aller voir la langue glacière la plus proche situés de l’autre côté.

  • Skaftafellsjökull :

Le Skaftafellsjökull constitue l’une des multiples langues glacières du glacier Vatnajökull, celle-ci est très facile d’accès puisque on peut y aller depuis le parking du parc après 30 min de marche. Attention il y fait froid !! Comme nous avions déjà bien marché, nous étions chaud et avions laissé au passage du parking notre veste à la voiture…et nous l’avons bien regretté !!

DSC_0506

DSC_0510

Un petit lac où se jette les icebergs se trouve au pied de la langue glacière, c’est impressionnant mais ne nous attardons pas, Jökulsárlón promet d’être bien plus spectaculaire :)

DSC_0511

Nous ne faisons pas le grand tour, nous comme complètement congelé !! Puis nous sommes tellement impatient de voir Jökulsárlón sous les rayons du soleil que nous partons vite reprendre la voiture afin de profiter de la petite éclaircie qui s’annonce.

  • Jökulsárlón :

Nous voilà sur un des sites islandais que nous attendions avec le plus d’impatience !! N’ayant jamais vu d’iceberg ni même de phoque, nous étions surexcités à l’idée de cette 1ère rencontre arctique !!

Et nous n’avons pas été déçu, ce site est splendide et surprenant ! Nous nous sommes garés avant le pont (la parking principal se situe juste après le pont) car il y a moins de monde et nous avons balader le long du lac.

DSC_0528

Nous avons même pu apercevoir un phoque qui est venu nous faire un petit coucou !

DSC_0529

C’est juste magique de voir ces morceaux de glace de toute forme et de dégradé de bleu flottés.

DSC_0533

DSC_0537

Nous reprenons la voiture et allons tout de même nous garer au grand parking car c’est ici que se jette les icebergs dans le petit canal qui va jusqu’à la mer. Ça tourbillonne, se casse, se passe l’un sur l’autre, c’est aussi sympa à voir !

DSC_0556

Pour finir de profiter de ce superbe site, nous partons sur la plage où j’espère voir les fameux icebergs posés dans le sable noir.  Malheureusement pour moi à cause du courant et de la saison j’imagine ils restent bloqués et ce ne sont que de minuscule petit bout de glace qu’on aperçoit sur la plage mais ça suffit déjà à notre bonheur !

DSC_0569

DSC_0574

Encore de belle image pleins les yeux pour cette 5ième journée de notre road trip, nous nous avançons un peu pour le lendemain et roulons jusqu’au village de pécheur de Höfn car nous attaquerons une nouvelle partie de notre boucle islandaise demain… l’Est !


Camping Höfn : Sympathique camping en bord de mer avec des emplacement plutôt sympa et de l’espace pour 1200isk/pers (20€ la nuit). La salle commune est bien équipée et en deux parties, une extérieure et une intérieure. Les sanitaires sont propres mais payants.

DSC_0589